mardi 22 novembre 2016

Cinéma : La fille de Brest d'Emmanuelle Bercot - Avec Sidse Babett Knudsen, Benoît Magimel, Charlotte Laemmel



En 2008, Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest lance une alerte au sujet du Mediator, un médicament commercialisé par le laboratoire Servier depuis trente ans comme antidiabétique et souvent détourné comme coupe-faim. Epaulée par le professeur Le Bihan, un chercheur, le Dr Frachon dénonce la dangerosité de cette molécule à l'origine de graves pathologies cardiaques et d'hypertension artérielle pulmonaire. Tandis que les institutions publiques qui ont manqué à leurs obligations de contrôle laissent faire, la pneumologue bretonne entre en résistance pour que soit interdit ce médicament responsable de la mort de milliers de patients et que le laboratoire soit condamné. Dans ce combat solitaire hors du commun, Irène Frachon fait face au mépris et au cynisme de l'industrie pharmaceutique. Le scandale sanitaire éclate grâce à sa ténacité. 





Adaptation du livre d'Irène Frachon Mediator 150 mg : Combien de morts ? publié en juin 2010 aux éditions Dialogues, ce film-dossier dresse le portrait d'une femme de tempérament qui force l'admiration. Erin Brockovich à la française, énergique idéaliste, elle s'engage dans l'action malgré les doutes et les menaces. L'aspect technique de cette quête de vérité, chiffres, études scientifiques étayant le propos, est rendu accessible par la réalisation. Dans ce combat au service de l'intérêt général, lutte ingrate contre le laboratoire Servier et le lobby pharmaceutique, le Dr Frachon se révèle en véritable résistante.





Mise en scène rythmée pour un thriller médical habité tout autant qu'haletant, La fille de Brest, au delà de la bataille judiciaire est une histoire humaine intense sur laquelle la réalisatrice Emmanuelle Bercot pose un regard personnel, très réfléchi. Dureté des images d'une opération à cœur ouvert ou d'une scène d'autopsie, le film recentre le sens du combat sur les patients en sensibilisant à la souffrance des corps. 

Sidse Babett Knudsen incarne avec beaucoup de force et de vitalité ce personnage déterminé soutenu par une famille soudée. Les liens d'amitié qui tournent parfois à l'affrontement avec le professeur Le Bihan qu'interprète Benoît Magimel, le soin avec lequel elle s'occupe de ses patients avec lesquels elle noue d'authentiques liens soulignent l'humanité de cette femme d'exception.





La prise de conscience de la dangerosité des pratiques et du pouvoir démesuré d'une industrie avide questionne la responsabilité de l'Etat. Plutôt que de livrer une vision manichéenne de l'histoire, le petit médecin de province contre le gros laboratoire, le film s'attache à développer une critique intelligente des institutions publiques qui n'ont pas effectuer leur travail de contrôle et de protection des patients.

La responsabilité civile du laboratoire Servier a été reconnue pour la première fois en octobre 2015 par la Justice et confirmée en appel. Un fond d'indemnisation pour les patients a été créé mais le procès des dirigeants du laboratoire est toujours en attente.

La fille de Brest réalisé par Emmanuelle Bercot
Avec Sidse Babett Knudsen, Benoît Magimel, Charlotte Laemmel
Sortie le 24 novembre 2016




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Share this

Related Post