mardi 28 juin 2016

Cinéma : Le Monde de Dory de Andrew Stanton et Angus MacLane - Avec les voix de Céline Monsarrat, Franck Dubosc, Mathilde Seigner - Par Sand



Pleine d’énergie, toujours de bonne humeur et de bonne volonté pour rendre service, la vie de Dory n’est cependant pas de tout repos, pour elle, comme pour ses amis. En effet elle est atteinte d’une maladie rare : elle perd la mémoire immédiate, ce qui occasionne mille péripéties au quotidien. A la suite d’un choc, Dory se souvient… Elle a des parents ! Folle de joie de s’être souvenue qu’elle avait une famille, elle décide de traverser l’océan pour les retrouver, accompagnée de ses fidèles amis Nemo et Marin, le papa de Nemo.






Après le succès du Monde de Nemo, il y a 13 ans, et l’engouement pour un personnage drôlissime : Dory, les studios Disney ont décidé de consacrer un dessin animé entier à cette très attachante femelle poisson chirurgien. Touchant, émouvant et drôle Le monde de Dory est une belle réussite. Même si la recette est un peu la même que Nemo, j’ai beaucoup ri dans cet opus, grâce à Dory bien sûr, mais surtout à Franck, la grande révélation du film ! Franck est un poulpe qui, lassé d’être en mer, cherche par tous les moyens à rejoindre un aquarium, quitte à risquer sa vie pour aider Dory avec qui il a passé un accord…






Des gags simples mais diablement efficaces tant le comique de situation allié au graphisme de Franck, son regard et ses mimiques humains, fonctionne parfaitement. Des personnages secondaires à foison, plus attachants les uns que les autres : une baleine myope, un beluga avec un sonar "cassé", des éléphants de mer neurasthéniques, des loutres câlines… Tous contribuent à combler le scénario un peu léger et très convenu du film.




En Imax 3D, Le monde de Dory est une pure merveille, le spectateur est complètement immergé avec les personnages. Visuellement jouissif ! Si je peste continuellement contre la 3D inutile, en Imax, je n’ai pas regretté le prix de mon billet. Sans être original, Le monde de Dory est un joli dessin animé, on sourit, on rit, on se reconnecte à son âme d’enfant, le charme agit avec simplicité. Délicieux moment qui donne la pêche. J’ai aimé Le monde de Dory mais totalement fan du poulpe, j’attends impatiemment « Le monde de Franck » !

Le Monde de Dory de Andrew Stanton, Angus MacLane
Sortie le 22 juin 2016
Avec les voix françaises de Céline Monsarrat, Franck Dubosc, Mathilde Seigner

Passionnée par le 7ème art, Sand est chroniqueuse cinéma pour le blog collaboratif The girls next door depuis près de quatre ans. Elle vient de lancer un blog consacré au bien être et au yoga Coeur de Voyage. Retrouvez toute son actualité sur Facebook. Appréciant aussi bien les films d'auteur que les blockbusters, elle porte un regard aigu et éclairé sur les productions actuelles. Verbe haut et plume acérée, ses chroniques sauront vous séduire par la qualité de leur analyse, leur bonne humeur contagieuse.





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Share this

Related Post