mardi 26 avril 2016

Cinéma : Captain America : Civil War de Anthony et Joe Russo - Avec Chris Evans, Robert Downey Jr - Par Lisa Giraud Taylor



Steve Rogers, aka Captain America, désormais à la tête des Avengers, a pour mission de protéger l'humanité. A la suite d’une nouvelle intervention ayant causé d'importants dégâts collatéraux, le gouvernement décide de mettre en place un organisme de commandement et de supervision. Cette nouvelle donne provoque une scission au sein de l'équipe : Steve Rogers reste attaché à son indépendance et à sa volonté de s'engager sans ingérence gouvernementale, tandis que d'autres se rangent derrière Tony Stark, le mégalo Iron Man qui, contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement. Deux camps se forment et vont s’affronter inéluctablement.






Ah ! La claque ! Ce troisième volet du Captain America est un film de super-héros comme on en rêve tous ! Il faut dire que j’avais littéralement failli m’ouvrir les veines à la sortie de « Batman vs Superman », tellement cet opus était pathétiquement nul (et je suis gentille). Donc, après « L’ère Ultron » qui était un peu trop ou pas assez, le nouvel épisode Marvel était donc attendu avec impatience et, je dois l’avouer, un peu au tournant, quand même. Promis, je ne révèlerai rien d’important.

Civil War se base, ainsi, sur une intrigue forte, un affrontement entre deux personnages charismatiques, l’introduction des nouveaux, bien connus des fans,  dans la bande (Spider-Man, Black Panther et Ant-Man) et un combat moral qui force le public à se positionner. En effet, le constat des sauveurs du monde est édifiant : ils provoquent des dommages collatéraux immenses et la population s’interroge sur le bien-fondé de leurs actions. Les bureaucrates veulent reprendre la main même si le combat est juste et uniquement centré pour le bien de l’Humanité.

Sur cette base, part le désaccord entre les deux super-héros et le film se focalise sur les personnages et le conflit moral et émotionnel. Recentré sur l’homme – en l’occurrence les deux hommes et leurs alliés – Civil War n’en demeure pas moins une superproduction avec des combats rapprochés, des scènes de batailles scéniquement et chorégraphiquement puissantes et l’affrontement épique à l’aéroport est époustouflant.






Heureusement, au milieu de ce monde explosif, cette séparation entre de deux têtes pensantes des Avengers et les états d’âmes de certains (notamment Tony Stark qui fait son examen de conscience et accepte de soumettre son Iron Man), il y a des pointes d’humour savamment amenées par le juvénile et touchant Spider-Man (et sa petite voix) et drolissime Ant-Man.

Ça fuse, ça attaque, ça bataille, ça émeut aussi, ça ouvre son cœur, ça rend les coups, les donne aussi beaucoup. Le combat moral interne de chacun des personnages est tel qu’il est difficile pour le spectateur de prendre un parti plutôt qu’un autre pendant une grande partie du film. Car mis face à leurs responsabilités, Steve Rogers, toujours attaché à Bucky, le Soldat de l’Hiver, son ami mais néanmoins assassin, et Tony Stark, englué dans son envie de chasser ses fantômes, sont partagés entre la conviction de se battre pour ses idéaux d’indépendance au détriment du plus grand nombre pour le premier, et sa décision d’abandonner sa liberté pour veiller à la sécurité de la planète, pour le second.




Au final, cette guerre civile va faire de nombreux dégâts parmi les Avengers et cet antagonisme forcené fait de « Civil War » un film mature, émouvant, explosif et sensible. Ce nouvel opus dans la famille Marvel est définitivement rutilant (comme le costume d’Iron Man), plein d’humour (sacré Ant-Man !), tendu, éprouvant, guerrier, moralement vacillant et diablement à la hauteur ! C’est intelligent et grandiose à la fois. Alors, un petit conseil, oubliez l’insignifiante copie de Batman vs Superman, et foncez voir le Cap’ se frotter à Iron Man ! Dois-je vraiment énoncer le camp choisi, la mort dans l’âme ? Indice : il est bien trop vieux pour moi…

Captain America : Civil War de Anthony et Joe Russo
Avec : Chris Evans, Robert Downey Jr, Don Cheadle, Scarlett Johansson, Anthony Mackie, Elizabeth Olsen, Paul Bettany, Paul Rudd, Tom Holland, Sebastian Stan, Jeremy Renner
Sortie : 27 avril 2016

Lisa Giraud Taylor est écrivain, photographe et blogueuse. Son roman Liverpool Connexion est disponible aux Editions Trinômes. Vous pouvez également retrouver sa plume piquante sur Le blog d'une ItemLiz Girl. Cette jeune femme hyperactive - mais comment fait-elle ? - collabore régulièrement avec les webzines Lords of Rock et So Busy Girls où elle nous régale de chroniques pleines d'esprit, ultra punchy dans un style bien à elle. Humour ravageur et pertinence sont ses marques de fabrique.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Share this

Related Post