vendredi 13 novembre 2015

Expo : Hanging Garden, Jardin Suspendu, une installation de Kris Ruhs à la galerie Azzedine Alaïa - 18 rue de la Verrerie - Paris 4



Insolite jardin d’hiver sous une grande verrière de laquelle semble ruisseler une pluie d’or, l'installation du plasticien américain Kris Ruhs, Hanging Garden, enchante le très bel espace historique de la galerie Azzedine Alaïa. Au premier abord, cette flore étrange et festive se manifeste presque une abstraction végétale.  En s'approchant, une multitude de bourgeons, pétales et baies de porcelaine, feuilles de cuivre, fleurs stylisées se matérialise à l'œil. Ces délicates plantes grimpantes enroulées sur leur tige de métal, suspendues au dessus de trois îlots, invitent à la flânerie rêveuse, déambulation onirique qui renvoie le promeneur à l'expérience chimérique des forêts enchantées de son enfance. Et c'est bien l'enfant en soi qu'il faut laisser s'émerveiller tandis que l'imagination dérive dans la quiétude heureuse de cette installation sensorielle. "Le Jardin Suspendu n'est pas un espace imaginaire mais un labyrinthe dans lequel on doit entrer. Ce n'est un rêve en aucun sens" explique Kris Ruhs.








Esthétique de conte de fée, Les jardins suspendus de Kris Ruhs en ont la fantaisie tandis que les jeux de lumière sur les pièces métalliques et le tintement léger de l'ensemble qu'un souffle d'air suffit à faire murmurer rappellent le calme souriant de certaines oeuvres zen. Les murs recouverts de fleurs et de feuilles, motifs or, argent et bronze, répondent en écho aux trois jardins. Au croisement des savoir-faire et des inspirations, cette création mêle l'orfèvrerie, le travail de la céramique, la sculpture, le design, la scénographie. Au fond de la galerie, un petit théâtre des neiges est peuplé d’étranges grigris noirs et blancs, frêles silhouettes magiques fruits d'un imaginaire habité par le merveilleux. "Je me suis amusé à créer un environnement à part, et j'aime particulièrement cet endroit. Le monde a déjà assez de problèmes, j'ai donc voulu exprimer quelque chose de lumineux et de joyeux" commente l'artiste dont c'est la première exposition en France.








Né à New York de parents allemands, diplômé de la prestigieuse School of Visual Arts, Kris Ruhs explore la matière avec laquelle il entretient une relation forte. Il collabore régulièrement avec le couturier Azzedine Alaïa pour la ligne de bijoux de la griffe, ou dernièrement à Rome lors de l'exposition Alaïa à la Villa Borghese. Sa grande liberté créatrice le mène au fil du hasard des découvertes, des expérimentations, vers de nombreux modes d'expression artistique. Les plus classiques comme la peinture, la sculpture ou le dessin mais également, le mobilier, les bijoux-sculptures, les décors de spectacles dont l'expérience se retrouve dans son sens de la mise en scène. Kris Ruhs a découvert le travail de la céramique en autodidacte au milieu des années 90. Il est très attaché à ce matériau particulier qui donne au Jardin Suspendu, une préciosité de porcelaine.





Scénographie singulière, altération de la notion d’espace, de temps même, Le jardin suspendu nous transporte ailleurs. La grâce fragile de cette installation se compose de 45 000 pièces toutes réalisées à la main dans le studio milanais de l’artiste. Chaque pièce est unique. Les imperfections de la technique artisanale insufflent un supplément d’âme à cette rêverie qui fascine par sa finesse d'exécution. L'élaboration du projet aura duré une année entière. Kris Ruhs a fait appel à des personnes extérieures pour l'aider. J'ai même lu que des enfants avait participé à la création de certains motifs. Pour mettre en place tous les éléments, il aura fallu plus d’une semaine d’assemblage pendant laquelle les membres du studio Alaïa, Monsieur Alaïa lui-même, des artistes amis, Julian Schnabel, Mike Bouchet, Tatiana Trouvé, Adel Abdessemed sont venus prêter main forte à Kris Ruhs.








Ne désirant pas influencer les visiteurs, l'artiste n'a pas souhaité donner les clés de sa démarche car il souhaite que chacun puisse s'approprier l'oeuvre en ouvrant le champ des interprétations.

Hanging Garden - Jardin Suspendu, une installation de Kris Ruhs 
18 rue de la Verrerie - Paris 4
Du 23 octobre au 27 décembre 2015 




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Share this

Related Post