vendredi 18 septembre 2015

Théâtre : Hyacinthe et Rose, un spectacle de François Morel - Théâtre de l'Atelier - Paris 18



Racontée par leur petit-fils citadin qui se remémore les vacances de son enfance à la campagne, c’est l’histoire délicieuse et tendre de deux êtres que tout oppose, réunis par la passion des fleurs. Mariés depuis quarante-cinq ans, Hyacinthe, farouche militant communiste, aime lever le coude au bistrot en entonnant des chants révolutionnaires, tandis que Rose, catholique convaincue qui assiste scrupuleusement à la messe malgré les sermons interminables d’un cocasse curé, préfère le tricot et les cantiques. Ces deux tempéraments se retrouvent amoureusement autour d’un livre, une bible du jardinage, œuvre d’anthologie d’un certain Hippolyte Langlois. Douceur de vivre, parfum d’enfance, à travers une série d’anecdotes relatant les joies simples et la nostalgie tendre, s’épanouit une galerie de portraits plein d’humour où se croisent le cousin Fabrice, la cousine Cécile, la tante Noémie.






Lorsque François Morel, ancien Deschiens, comédien, auteur, chroniqueur sur France Inter rend visite à son ami le peintre illustrateur Martin Jarrie, celui-ci lui demande de créer un texte pour accompagner un beau livre dédié aux fleurs publié aux éditions Thierry Magnier. Ainsi naissent Hyacinthe et Rose, grands-parents hauts en couleur. Bientôt, François Morel envisage une version scénique qui est montée à la Pépinière. Ce beau spectacle revient à Paris au Théâtre de l’Atelier jusqu’au 11 décembre. 

Instant de grâce sur tapis de pelouse bucolique, la jolie mise en scène toute simple comme pour ne pas tarir la source de l’émotion par quelques afféteries, est complétée par un dispositif en cieux changeants imaginé par le scénographe Edouard Laug. A l’universalité des souvenirs d’enfance, François Morel toujours bienveillant, souvent rieur, allie une fantaisie colorée à la nostalgie heureuse. Hyacinthe et Rose se compose de saynètes comme des instantanés de vie, sur le fil entre conte et autobiographie. On songe aussi bien à Marcel Pagnol qu’aux malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur. Evocation sensible d’une vie simple, d’une certaine ruralité enchantée, l’auteur et interprète cède avec malice à l’espièglerie de l’enfance et les anecdotes cocasses prennent formes sous les yeux du gamin devenu adulte.






Hortensias, coquelicots, tulipes, marguerite, myosotis, boutons d’or, les fleurs et les souvenirs imaginaires ou pas donnent à cette lecture-spectacle une fragrance singulière où poésie de la langue ne cède en rien à la truculence mélodieuse. Elégant et tendre, François Morel, narrateur et petit-fils imaginaire, s’inspire de sa famille, la réinvente, la rêve, traçant des portraits profondément humains sur le ton vif d’un humour affûté. Son beau talent de conteur est soutenu sur scène par son complice, Antoine Sahler, délicieuse tante Noémie, cousin Fabrice très agaçant, compositeur, homme-orchestre qui rythme la fable au piano, déployant clochettes colorées, cuivres épatants. Réjouissant, drôle et émouvant, un très joli moment de théâtre !

Hyacinthe et Rose écrit et mis en scène par François Morel 
Avec François Morel et Antoine Sahler

1 place Charles Dullin - Paris 18
Location : 01 46 06 49 24 ou sur le site ici 




Share this

Related Post