samedi 15 août 2015

Beauté : Tanda Me Chic, l'épilation semi-définitive nomade, synergie de la lumière intense pulsée et des radiofréquences



Aujourd’hui les amis, je vous envoie du rêve, je vais vous parler poils. Ca tombe bien, c’est un peu ce qui nous obsède en ce moment, la faute à l’été. Si vous suivez le blog depuis un certain temps, vous aviez certainement lu mon article concernant un appareil qui a révolutionné mon approche de l’épilation, j’ai nomme le Tanda Me Touch, ça se passe par là. Ce système d’épilation semi-définitive à domicile a été créé par les inventeurs de la lumière pulsée intense et de la technologie Elos utilisée par les dermatologues du monde entier. Littéralement enchantée par les résultats obtenus sur les jambes, j’avais lamentablement échoué sur le problème des aisselles, quiche que je suis. En même temps, si mère Nature ne m’avait pas collé dans la catégorie  Personne verticalement différente aka chihuahua humain peut-être que ma vie en serait simplifiée. Bref, tout ça pour dire que j’ai l’aisselle étroite et creuse et que jusque là ça n’arrangeait pas mes affaires. Heureusement, chez Tanda, ils ont pensé à tout et ils ont sorti pour l’été un nouvel appareil au design ultra-compact unique qui, d’une part, facilite, grâce à une manipulation aisée le traitement des zones les plus sensibles et les moins accessibles comme le maillot et les aisselles, et d’autre part permet de le transporter avec soi où que vous alliez. Le Tanda Me Chic, c’est tout nouveau et il vous accompagne partout !




Intuitif et léger, Tanda Me Chic propose un traitement rapide et efficace à la maison. Ce qui nous change des séances aux prix prohibitifs en institut. La technologie Elos allie lumière pulsée et radiofréquences. Je ne vous refais pas toute l’explication vous trouverez ici plus de détails.  Pour résumer, afin de retarder la repousse, le bulbe du poil est affaiblit puis peu à peu détruit. Le Tanda Me Chic est doté d’une lampe quartz longue durée permettant jusqu’à 120 000 flashes. L’épilation durable, semi-définitive procédant de la technologie Elos convient à tout type de peau et de poil, des plus clairs aux plus foncés, corps et visage. Par contre, il est déconseillé d’utiliser la gamme Tanda Me pour les barbes de ces messieurs, le processus pouvant conduire à créer des trous dans cette pilosité particulière.




Pour un résultat optimal, il faut suivre un protocole en trois étapes, une fois par semaine pendant sept semaines, puis une fois par mois pendant trois mois et enfin quand nécessaire.
- épiler ou raser la zone à traiter
- protéger grains de beauté, taches de naissance, tatouages avec de l’eye liner blanc
- passer l’appareil sur la peau
Cherry on the cake, Tanda propose un contrat Me 100% satisfait ou remboursé. Si vous n’êtes pas comblés par votre investissement après deux mois de traitement, vous pouvez renvoyer votre appareil pour être intégralement remboursés. Pour vous dire à quel point chez Tanda, ils sont sûrs de leur technologie et moi aussi d’ailleurs.





Alors donc, mes aisselles, puisque je sens que j’avais capté toute votre attention et vous parlant de ça en tout début de billet. Comme je préfère toujours faire compliqué quand je peux faire simple, l’épilation pour moi, c’était les jambes au rasoir, le maillot à la cire et les aisselles à la pince à épiler. Disons que je n’ai jamais eu vraiment le poil luxuriant. Il pousse vite, certes, mais ce n’est pas la jungle. Ma vie est tout à fait fascinante, je vous l’accorde. Le problème des jambes ayant été réglé avec le Tanda Me Touch, je me suis attaquée aux dessous de bras avec le Tanda Me Chic et ce malgré les diverses tentatives des médias pour nous faire croire que l’aisselle velue revenait en force. Les magazines féminins font de l’humour. Ultra léger, ultra maniable, je dois vous avouer qu’il m’a tout de même fallu adapter la technique pour enfin réussir à flasher, le flash n’étant, par sécurité, lancé que lorsque l’appareil est parfaitement en contact avec la peau. Une fois mon cerveau mit en marche donc, la procédure, c’est du gâteau. Et après deux mois de protocole, malgré mon côté mauvais élève désespérant, l’idée de "toutes les semaines" s’étant transformée en "tous les plus ou moins dix jours", les résultats sont là. Il reste quelques rebelles mais diablement affinés et beaucoup moins foncés du coup. 

Tout à fait séduite pour ma part par la technologie Elos des appareils Tanda, je serais curieuse de savoir comment vous gérez le dossier poils vous-mêmes. Avez-vous eu l’occasion de tester laser, lumière pulsée ou encore les différents Tanda Me ? Qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences dans les commentaires !


2 commentaires :

LesPetitsRiens a dit…

Ça fait rêver... Je ne suis pas très poilue mais ça reste pénible à faire... :)

Caroline a dit…

Je n'ai jamais été une acharnée du poil, peut-être parce que moi non plus ma pilosité n'est pas très importante, mais je dois dire que la lumière a tout de même réussi à me bluffer.

Share this

Related Post