lundi 27 avril 2015

Lundi Librairie : Comment attirer le wombat - Will Cuppy



Anti-manuel de zoologie, pastiche d’ouvrage scientifique, Comment attirer le wombat est un bestiaire irrésistible de drôlerie qui aborde à travers des notules descriptives empreintes d’humour absurde et de non-sens les aspects insoupçonnés du monde animal. C’est avec le plus grand sérieux que William Cuppy enchaîne les extravagances désopilantes, les énormités truculentes. Incongruité du canular, il répertorie les bestioles les plus communes et les plus saugrenues qui peuplent notre planète leur adjoignant des catégories très personnelles tout à fait fantasques : les mammifères problématiques, les insectes pour tous, ceux optionnels, les oiseaux incapables de chanter et qui le savent etc… Faux exposé scientifique, ce recueil en reprend, toujours avec dérision, la forme structurelle, le vocabulaire, avec de nombreux termes techniques d’anatomie, profusion de notes de bas de page, références aux classiques  «Pline l'Ancien affirme que les perles se forment à partir de gouttes de rosée qui tombent dans l'huître lorsqu'elle bâille. Ne peut-on vraiment rien faire contre ce type ?». Ponctuées d’interludes cocasses, pour ne citer que le premier : Comment écraser une mouche, ces fables de Cuppy le moraliste, comme les Fables de La Fontaine, dressent un portrait en creux de l’être humain.

« Les yaks sont censés être drôles. Il y a des gens qui, à la simple évocation d’un yak, sont quasiment morts de rire. Pour ma part, quand je pense à un yak, je me sens légèrement déprimé. Seul un yak sur dix environ me semble drôle — et encore, il pourrait l’être plus ».

Will Cuppy, humoriste américain, collaborateur du New Yorker, misanthrope asocial, a passé une bonne partie de sa vie à trouver des réponses à des questions que personne ne se pose. La loufoquerie déjantée de l’auteur se nuance cependant d’une vision pessimiste de l’humanité. Dans sa trilogie dont Comment attirer le wombat est le dernier tome, il mène une exploration zoologique cocasse et survoltée. Rédigés dans les années 40, ces textes d’une fantastique modernité révèlent l’acuité du regard d’un fabuliste maniant un humour très pince-sans-rire d’une rare finesse. Un sens aigu de la satire et du détail qui se retrouve dans chacune de ces fiches. Un  livre épatant, incroyablement drôle !

«Je suppose qu'il existe des personnes qui ne souhaitent même pas attirer un wombat, sans parler d'en attirer plusieurs. La plupart des gens sont simplement indifférents. Dans un sens comme dans l'autre, ils s'en fichent. Ne leur est-il jamais venu à l'esprit qu'il leur manquait peut-être quelque chose dans la vie, et que ce quelque chose pourrait être des wombats ? Je crains que leur attitude présente, si elle devait persister, ne fasse passer quelques mauvais quarts d'heure à notre directeur des ventes avant qu'il en ait fini avec ce bouquin. D'un autre côté, vu ce que nous avons appris ces dernières années au sujet de ces sympathiques créatures, il existe indubitablement des gens qui veulent attirer un wombat, ou des wombats ; seulement, ce n'est pas à moi de chercher à savoir pourquoi. Pour eux, ce livre pourrait se révéler très précieux, d'une valeur qui dépasserait largement celle de son prix d'acquisition.»

Comment attirer le wombat - Will Cuppy - Editions Wombat - Collection Les Insensés




2 commentaires :

Bernieshoot a dit…

Voici un livre plein d'humour et de drôlerie qui me tente bien pour combattre la morosité ambiante

Caroline a dit…

C'est un bijou. Une lecture réjouissante et malicieuse.

Share this

Related Post