mercredi 4 mars 2015

Mes Adresses : Cream, le coffee shop gets on top - 50 rue de Belleville - Paris 20



Ruée sur les coffee shops à Paris, des établissements où le café est roi s’ouvrent à foison à faire pâlir les aînés originaires de Londres, Dublin, Berlin, New York , Melbourne ou Amsterdam. Devant les young bloods parisiens, les précurseurs internationaux n’ont qu’à bien se tenir car les frenchies ont du répondant et des petits camarades anglo-saxons pour leur livrer tous les secrets de la réussite. Parmi les plus talentueux Ten Belles, HolyBelly et l’inénarrable torréfacteur la Brûlerie de Belleville qui redonnent tout son sens à l’art du café. Ces petits gars passionnés réapprennent aux grincheux parigots le goût du vrai, du bon cawa. Et ce n’était pas gagné, moi la première qui avait horreur de ça avant de découvrir cet or noir dont je ne peux plus me passer. Depuis novembre dernier, à 50 mètres de chez bibi, c’est ouvert un charmant petit troquet sous la houlette de Joe et Max, deux échappés de Ten Belles proches de Thomas Lehoux - cette fratrie finira par conquérir la Capitale - dont le doux nom de Cream évoque tellement de choses que ma pudeur ne me permet pas d’en dire plus. Dirty mind, you know…






Déco sobre, beaucoup de bois dans un petit espace utlra-convivial où les contacts se font tout naturellement. Dans une ville où tout le monde passe son temps à tirer la tronche dans le métro, ça fait un bien fou ette bienveillance et cette humanité retrouvée propice aux rencontres. Salut voisin, tu fais quoi, ton café tu l’as pris comment, tu as goûté ce pain d’épice de folie ? Smooth !  Plantes vertes épanouies comme les clients, superbe carrelage d’époque - laquelle, hum, je ne suis pas archéologue non plus hé, années 20 je dirais - belle surprise de l’équipe lors des travaux, mobiliers façon récup brocantés nickel, j’ai eu un coup de cœur pour l’identité graphique peinte directement sur la devanture façon sign painting 50’s à l’américaine qui est l’œuvre de Quentin Costenoble aka NobleNeedle. Et là où mon palpitant a définitivement chaviré c’est en voyant un vinyle de l’un de mes groupe préférés The Black Keys, El Camino.






Alors ce fameux coffee shop, comment ça se passe. Chez Cream tout d’abord, il y a l’amour du beau produit et puis le maestro, le Barista. Ultra-souriant, accorte, pêchu et oups - ne lui répétez pas - sexy aussi. C’est Max formé chez KB-CoffeeShop et Ten Belle. Pour lui le café est un art au même titre que le vin, ses grands crus, ses torréfactions et ses secrets de préparations, ses rituels qu’il livre volontiers en assurant le spectacle. Dans un coin du bar, la Marzacco à expresso laisse présager le meilleur.







Et comme on ne va pas vous laisser mourir de faim, des petits déj’ tartines et céréales home-made, de délicieuses pâtisseries et pour le déjeuner des spécialités salées combleront vos papilles. Produits maisons, simples et savoureux comme la soupe de carottes rôties, les piadines sorte de petits sandwiches toastés minutes. J’ai opté pour le jambon blanc, emmental, cornichons, mâche. Ca croustille, c’est moelleux, ça croque. Le cornichon apporte une touche d’acidité vivace, le jambon est épais et savoureux, l’emmental fondant à souhait. J’ai ensuite goûté le pain d’épice toasté avec sa lichette de beurre salé. Je ne m’en suis toujours pas remise. Un mot. Un seul. Fabuleux. Et puis je n’allais pas faire la bégueule, j’ai tenté le cookie beurre de cacahouète. J’ai fait de nombreux séjours aux Etats-Unis et j’ai été contaminée par cette terrible addiction la peanut-butter mania. Donc ce cookie est parfait. Légèrement craquant dessus, coeur tendre et AU BEURRE DE CACAHOUETE !!! Comble de l’expérience, je n’aime pas le café. Et bien ici, ce céfé crème, je l’ai trouvé divin. Je crois que je vais demander Max en mariage et tant pis pour Monsieur et ces Nespresso révulsant !

Cream donc, j’aime, j’adore, que dis-je, j’adule. Mais vous seriez bien gentils, lecteurs chéri de ne pas tous vous précipiter parce qu’il n’y aurait plus de place pour moi et je m’en voudrais de vous avoir révéler ma nouvelle adresse préféré. Ou alors je me colle un badge sur le front avec écrit ParisianShoeGals pour que vous ayez pitié de moi et me faire la petite faveur d'un coin de table. Siouplait, promis, je ne serai plus jamais vilaine avec les hommes du Thursday Oh Yeah ! 

Cream
50 rue de Belleville - Paris 20
Tél : 09 83 66 58 43
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30, le samedi et le dimanche de 8h30 à 19h30, fermeture le mardi.
3,80€ pour le café crème, 2,50€ l'expresso, 4€ le thé, 5€ le chocolat

3 commentaires :

NalouParis a dit…

toi aussi tu as succombé à Cream :)
pour moi c'est un brin plus loin mais comme je dois marcher et remonter toute la rue de belleville, je me dis que je mérite mon pain d'épice ^^

Caroline a dit…

Il était temps que je me mette à fréquenter ce délicieux établissement !

Claire au Matcha a dit…

Youpi, encore une super adresse à tester! Merci, bises et bon week end!

Share this

Related Post