jeudi 5 février 2015

Thursday Oh Yeah ! Vintage Edition : Clint Eastwood, 10 anecdotes plein Ouest



L’homme du jour, comédien, réalisateur, producteur, né en 1930, monstre sacré d’Hollywood, a toujours bon pied bon œil à 84 ans. Révélé au grand public par ses rôles de cowboys solitaires, - personnellement je suis capable de voir et revoir avec toujours autant de plaisir Le bon, la brute et le truand de 1966 -  ne citons que L’homme des hautes plaines ou encore Pale Rider, il a enchaîné les rôles de redresseur de torts. Films de guerre, d’aventure, road movies et même comédies, c’est un touche à tout. La série Dirty Harry à partir de 1971 confirme son statut de super star. Cette même année, il devient réalisateur avec sa société de production Malpaso et le film Un frisson dans la nuit. Impitoyable, Sur la route de Madison, Million Dollar Baby, Gran Torino et J. Edgar font partie d’une importante filmographie en tant que réalisateur. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Clint Eastwood, sous vos applaudissements !








1- En 1951, Clint est appelé sous les drapeaux. Il aurait d’ailleurs évité, selon son ami d'enfance Don Loomis, de partir en Corée en séduisant la fille d’un officier. Il devient sauveteur et instructeur de natation à Ford Ord en Californie. Un talent qui va lui sauver la vie. En revenant d’un week-end chez ses parents dans un bombardier Douglas AD, l’avion s’abime dans l’océan à 5km de la côte. « J’ai pensé que j’allais mourir. Mais ensuite je me suis dit que d’autres personnes s’étaient sorties de ce genre de choses avant. J’ai gardé mon regard sur la lumière de la côte et j’ai nagé. »

2- Clint quitte l’armée en 1954 et en quelques mois, il décroche un contrat à 75 dollars la semaine avec les Studios Universal. Il joue dans des productions telles que La Revanche de la créature ou Tarentula. Alors que Clint est un jeune acteur débutant à Hollywood, ses cachets minimes ne lui permettent pas de vivre. Il se fait alors embaucher pour creuser des piscines à Beverly Hills.


 







3- Son contrat avec Universal ne dure pas longtemps. Clint se fait renvoyer par un réalisateur sous prétexte que sa pomme d’Adam est trop grosse. Ce même réalisateur congédie le jour même un jeune cascadeur Burt Reymolds après une altercation au cours de laquelle Burt le jette dans un réservoir d’eau.

4- Clint est également musicien. Autodidacte, il joue du piano depuis qu’il est gamin. Au début des années 60, alors qu’il est Rowdy Rates dans la série Rawhide, il enregistre un album ‘Rawhide’s Clint Eastwood Sings Cowboys Favourit’ dans le genre country western. En 1969, il s’embarque dans une comédie musicale, Paint Your Wagon qui reçoit un accueil assez froid de la aprt du public et des critiques. Plus tard, Clint interprète lui-même certaines des musiques de ses propres films comme pour Gran Torino, Million Dollar Baby et Mystic River. Amateur de jazz et de blues, en 1997, il fait une démonstration de ses talents sur la scène du prestigieux Carnagie Hall. 








5- Malgré une bonne partie de sa carrière passée à interpréter des cowboys, Clint a un souci avec les chevaux. Il les aime beaucoup mais il est allergique.

6- En 1971, après le film Les diamants sont éternels, Sean Connery annonce qu’il ne reprendra pas son rôle de James Bond. Les producteurs de la série proposent à Clint de reprendre le flambeau. « On m’a offert pas mal d’argent pour jouer James Bond mais pour moi, c’était la partition de quelqu’un d’autre. » C’et Roger Moore qui finalement est choisi et Clint retourne aux bons vieux westerns avec Joe Kidd. Il fit aussi l’impasse sur le rôle de Superman mais accepte cependant d’interpréter Double-Face dans la série Batman. Malheureusement, le tournage est arrêté avant que l’épisode soit tourné.


 
 

7- En 1964, Sergio Leone l’engage sur le western spaghetti Pour une poignée de dollars premier opus de la Trilogie du dollar aka la Trilogie de l’homme sans nom. Cependant Clint n’est pas le premier choix de Leone qui propose tout d’abord le rôle à Eric Fleming qui joue aussi dans la série Rawhide. Il refuse trouvant le cachet pas assez important. Charles Bronson, Henry Fonda et Richard Harrison déclinent à leur tour la proposition. Harrison suggère alors à Leone d’auditionner Clint malgré le fait qu’il l’ait rejeté dans un premier temps, ne voyant en lui qu’un second rôle. Fasciné par ce personnage de anti-héros, Clint séduit finalement Sergio Leone. Ils enchaîneront ensuite sur Et pour quelques dollars de plus en 1965 et Le bon la brute et le truand en 1966.





8- En 1975, dans le film The Sanction qu’il réalise et interprète, Clint renonce a faire appel à une doublure pour les scènes d’escalade à la suite d’accidents graves lors de la préparation. Estimant que le travail de cascadeur est trop dangereux et ne voulant pas mettre en péril la vie d’autrui, il décide de s’acquitter lui-même de toutes les cascades. Avant le début du tournage, il effectue un stage de trois jours dans le parc national du Yosemite puis s’entraîne avec acharnement pendant les mois qui suivent. Malgré la funeste réputation de la face nord de l’Eiger, toutes les images sont tournées en situation réelle sans effets spéciaux. La production du film marque également l’ascension finale du Totem Pole à Monument Valley.



 




9- Très politisé, Clint a été maire de Carmel-by-the-Sea en Californie. En 1985, il est mécontent de la politique menée par le maire de sa ville d’adoption. Il annonce alors qu’il sera candidat à la mairie et remporte l’élection à la surprise de la gent politique du cru. Pendant deux ans, il exerce ses fonctions avec grand sérieux de côté le cinéma. Aujourd’hui encore, il soutient la cause de l’égalité des droits et le mariage homosexuel.



 


 


10- Bien qu’ayant passé une bonne partie de sa carrière arme au poing, des westerns à Dirty Harry, Clint est un farouche partisan de la législation pour le contrôle des armes à feu depuis 1973. Le dernier western qu’il a réalisé en 1992, Impitoyable, souligne sa position anti-arme à feu, contre la violence.

Cela faisait longtemps que je n'avais pas publié une édition vintage du jeudi sexy. Bel homme, le Clint quand il était jeune, n'est-ce pas ? J'ai remarqué un fait troublant, je trouve que sur certaines photos lui et Hugh Jackman se ressemblent vraiment beaucoup. Vous ne me croyez pas, hop photomontage qui suit. Intrigant, non ? Je vous souhaite une excellente journée en compagnie de Clint Eastwood !



Share this

Related Post