samedi 7 février 2015

Théâtre : Les lois de la gravité d'après Jean Teulé - Avec Dominique Pinon et Florence Loiret Caille - Théâtre Hébertot



Dix ans jour pour jour après le meurtre de son mari, la veille de la prescription, une femme rongée par la culpabilité se rend au commissariat pour se constituer prisonnière. La police avait conclu au suicide de cet homme alcoolique et violent. Mais submergée par les remords, elle vient révéler qu’il s’agissait en réalité d’un homicide. Il est 21h, un vendredi soir, et le lieutenant Gilles Pontoise comptait bien passer une permanence tranquille. Touché par cette histoire de violences conjugales, il refuse d’enregistrer sa déposition cherchant à la protéger d’elle-même. Alors que le délai légal se rapproche, le face à face en huis clos entre l’officier de garde et cette femme déterminée à payer sa dette à la société tourne à l’échange poignant entre confession et détresse des vies brisées.





Adaptation fidèle par Marc Brunet d’un roman de Jean Teulé inspiré d’un fait divers réel, c’est avec un regard décalé que Les lois de la gravité traitent d’un sujet sensible sans pour autant céder à la facilité du pathos. Humanité et pointes d’humour viennent éclairer l’âpreté du drame de la misère sociale. La pièce touche juste grâce notamment à la sobriété de la mise en scène d’Anne Bourgeois, qui fait la part belle à l’émotion dans un décor naturaliste de commissariat désert. L’étrange et l’absurde ont voix au chapitre dans cette critique sociale au réalisme distancié.





Profondeur des êtres et des thèmes trouvent leur expression à travers l’interprétation sensible  de comédiens impeccables. Jeu plein de tendresse, Dominique Pinon campe un policier bourru, truculent, idéaliste désabusé, un personnage empreint d’une certaine poésie, celle du désespoir. Florence Loiret Caille, silhouette menue et timide torturée par le remord, évoque avec intelligence les fragilités de cette femme simple à qui la vie n’a pas fait de cadeaux. Epouse violentée, mère meurtrie, coupable que l’on souhaiterait tant voir s’en sortir, elle surprend par une volonté farouche. Un troisième personnage, débonnaire fonctionnaire de police bientôt à la retraite, interprété par Pierre Forest apporte un contrepoint comique à une situation cruelle. Ses apparitions, notes légères, sont comme des bouffées d’air permettant à la tension dramatique de retomber un peu.
 




Tragi-comédie, pièce émouvante, insolite, Les lois de la gravité réunit toutes les qualités des romans naturalistes de Jean Teulé servies par une mise en scène efficace et des comédiens inspirés et justes. Une très belle soirée de théâtre, un moment précieux.

Les lois de la gravité d’après Jean Teulé
Adaptation : Marc Brunet
Mise en scène : Anne Bourgeois
Interprètes : Dominique Pinon, Florence Loiret Caille, Pierre Forest

Théâtre Hébertot
78 bis boulevard des Batignolles - Paris 17
Réservations
Tél : 01 43 87 23 23 - du lundi au samedi de 11h à 18h
Au guichet du lundi au samedi de 11h à 18h

Share this

Related Post