mercredi 18 février 2015

Mes Adresses : Zoé Bouillon, le bistrot à soupe spirituel - 66 rue Rébeval - Paris 19



Devanture bleu ciel où soupières colorées et balance d’épicerie vintage d’un côté donnent la réplique de l’autre à Barbie et ses amies - en ce moment elles s’éclatent à la montagne - Zoé Bouillon est une jolie cantine aux allures de bistrot parigot. Foin de la malbouffe, ici la restauration rapide rime avec une carte saine et inventive, des ingrédients majoritairement bio, de nombreux plats végétariens.  La cuisine maison d’une heureuse évidence est inspirée par les produits de saison, les saveurs du monde et les expérimentations espiègles d’Agnès Morsain et Frédéric Clavel. Soupes, potages et veloutés y tiennent le haut du pavé, le fameux bouillon de Zoé, mais se laissent accompagner par de gourmands cakes salés, des salades savoureuses à moins de ne fondre pour le plat du jour ou encore un dodu sandwich. Le menu à l’ardoise change quotidiennement selon l’arrivage du marché. Suivez-moi, vous allez craquer !













L’atmosphère vivante est assurée par Agnès la chaleureuse patronne qui a la volubilité engageante des profs off duty. Les habitués s’y croisent dans un cadre coquet. Mur décoré d’un parement façon pierre de taille, touches de noir et grands aplats d’orange vitaminé, tables en bois sombre, banquette de moleskine blanche, sol carrelé, ce cocon convivial est également un lieu d’exposition pour de jeunes artistes. Du côté du bar à soupe surmonté de suspensions origami, de grosses marmites n’attendent plus que les louches généreuses. Quatre formules de 10,50 euro à 13,50 euro permettent de découvrir les saveurs créatives, subtilement décalées d’une cuisine réconfortante et sans complexe.














Tandis que les plats "chô" du jour - 6,30 euro - pot au feu de bœuf et riz ou pâtes au confit de tomate et estragon font de l’œil aux "zandwiches", du jour itou, galette berbère au saumon fumé, je me laisse tenter par une exploration des déclinaisons salées. Décontraction, bols en carton et couverts en plastique sur un plateau orange, je découvre le menu Soupérior - 13 euro. Hiver oblige, racines et herbes folles sont à l’honneur. J'ai ouï dire que Zoé Bouillon avait un faible pour les légumes anciens, panais, topinambour, rutabaga, salsifi.













La soupe épinard oseille et sa larme de crème fouettée exhale des parfums très verts. Les épinards n’étant pas précisément de saison ne me font pourtant pas regretter l’incartade. Le cake salé chèvre légumes est exécuté avec une plaisante aisance. Fondant et gourmand, épitomé de l’esprit maison. Aubergines et tomates marinées, parmesan, olives noires et batavia composent une salade Tian tout légume qui ne manque pas de malice. Au moment de choisir le dessert, la lutte a été dantesque entre cake caramel beurre salé, moelleux au chocolat noir et soupe fine semoule fleur d’oranger mais c’est la compotée pomme-poire qui a remporté la mise. Grand bien m’en a pris tant ses rondeurs de fruits mûrs doucement sucrées m’ont séduite.





Et ma visite a été l’occasion de découvrir une très jolie initiative. Chez Zoé Bouillon, on est solidaire. Le restaurant soutient la campagne du projet Ernest qui se déroulera de février à avril. Il s’agit de récolter des fonds afin d’aider les acteurs sociaux locaux luttant contre la précarité alimentaire. Ce sont les restaurateurs de l’Est parisien qui s’y collent pour cette première campagne en proposant à leurs clients certains menus ou certains plats dont le prix est majoré d’une petite somme qui peut faire une grande différence. 25 centimes sur les menus de Zoé Bouillon. Les dons intégralement reversée à l’association Ernest permettront d’augmenter les ressources des associations. Parmi les participants se retrouvent Clint, The Sunken Chip , Au fond du jardin , Le Frenchie et bien sûr Zoé Bouillon. Je vous reparlerai plus en détails du projet Ernest lors d’un très prochain article. En attendant, n’hésitez pas à visiter leur site qui se trouve ici.

Zoé Bouillon
66, rue Rébeval - Paris 19
Tél : 01 42 02 02 83
Horaires : Lundi au jeudi 11h30-15h30 et 18h30-22h - Vendredi et samedi 11h30-15h - Dimanche 18h30-22h30
Sur place, à emporter, à se faire livrer




2 commentaires :

lesmusicultes a dit…

oh ça donne envie ton article

Julie a dit…

Ca me fait un peu penser à Mûre, que tu dois connaître j'imagine?
Une cantine à tester ...

Share this

Related Post