jeudi 20 novembre 2014

Thursday Oh Yeah ! : Alex Turner, 10 anecdotes très rock



L’homme du jour, musicien complet, auteur-compositeur, interprète, joue aussi bien du piano, de la guitare, de la basse que de la batterie et des percussions. Ce chanteur britannique dont la voix de baryton fait vibrer ses fans, est passé en 12 ans de carrière avec son groupe les Arctic Monkeys, de l’adolescent timide mal dans sa peau à la rock star charismatique sans jamais perdre son talent de poète proche des gens et de leurs préoccupations intimes. En 2007, il a écrit un album avec le groupe The Last Shadow Puppet, composé de lui-même de Miles Kane (ex-The Rascals) et du compositeur producteur James Ford (Simian Mobile Disco). The Age of the Understatement sort le 21 avril 2008 et se classe premier du top 50 britannique dès la fin de la semaine. En 2010, il signe six morceaux de la bande originale du film Submarine de Richard Ayoade, ami et réalisateur de nombreux clip des Arctic Monkeys. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Alex Turner, sous vos applaudissements !








1- Alex, fils de Penny et David Turner enseignant respectivement l’Allemand et la musique à Sheffield, rencontre les futurs membres du groupe Arctic Monkeys,  Andy Nicholson, Matt Helder et Jamie Cook, au lycée Stockbridge. Son professeur d’anglais, Steve Baker, se souvient de lui comme d’un élève « peu conventionnel, différent, doté d’une intelligence susceptible de le mener loin. Il avait un sens de l’humour très original. Alex n’a jamais été très loquace mais on pouvait sentir qu’il était habité par la poésie. »

2- Ado, il écoute beaucoup de rap comme Roots Manuva, de rock come The Strokes ou The Libertines. Il admire le travail des Beatles et plus particulièrement l’album Rubber Soul. Le tout premier concert auquel Alex assiste est une performance de The Vines à Manchester. Le leader du groupe Craig Nicholls devient alors l’un de ses modèles et source d’inspiration.









3- Noël 2001, il reçoit sa toute première guitare. En 2002, il monte avec ses amis le groupe Arctic Monkeys. Alex est trop timide pour chanter lui-même. C’est alors Glyn Jones, un camarade du lycée de Stockbridge qui assure le devant de la scène. Curieusement personne ne retrouve de photos de lui. Alex surmonte sa timidité et reprend le micro rapidement.

4- Etudiant, il bosse dans un petit bar de Sheffield, The Boardwalk, où de nombreux groupes locaux se produisent. « Quand les groupes vendaient leurs CD à la fin de leur concert au fond du bar pour 3 livres, je me disais «Putain ! Ils se prennent pour qui ? ». Du coup, il décide avec ses acolytes de distribuer gratuitement les démos des Arctic Monkeys à la fin de leurs premiers concerts.

5- Fluorescent Adolescent a été co-écrit par Alex et sa petite amie de l’époque Johanna Bennett au cours d’un voyage en Méditerranée. Ils rédigent des textes ensemble en évoquant le souvenir de leurs camarades d’école.







6- Alex aurait le nom du poète punk britannique John Cooper Clarke dont il apprécie particulièrement l’œuvre, tatoué sur le corps. Légende ou réalité, il faudrait demander à Alexa Chung par exemple. On retrouve d’ailleurs le poème de Clarke, Out of Control Fairground imprimé sur la pochette du single Fluorescent Adolescent.

7- Lorsqu’Alex invoque les muses pour écrire, il procède de façon un peu particulière. Pour l’album Humbug, «j’ai beaucoup écrit en plein milieu de la nuit. Je me réveillais, notais mes idées, les accords qui me venaient puis je retournais me coucher. Certaines de ces idées sont devenues des chansons à propos de ce moment, entre rêve et éveil. »








8- Quand Alex quitte l’Angleterre et déménage à Brooklyn, les journalistes américains lui demandent ce qui lui manque le plus. Voici e qu’il répond : « Les gens, les amis, la famille bien sûr. Mais aussi les crumpets. [NDLR : un genre de crêpe soufflée typiquement britannique] Vous ne pouvez pas vraiment comprendre ça, n’est-ce pas ? »






9- Côté vie sentimentale, on lui connait trois histoires sérieuses. De 2005 à 2007, Johanna Bennett, sa camarade de lycée. De juillet 2007 à 2011, il sort avec la présentatrice et mannequin Alexa Chung avec laquelle il emménage entre New York et Londres. Fin 2011, Alex rencontre l’actrice américaine Arielle Vanderberg. Leur rupture début 2014 est annoncée sur Twitter.

10- Sa boisson préférée serait un bourbon artisanal produit à Lawrenceburg, Kentucky, du nom de Bulleit.






Un peu de musique de temps à autres, ça change pour nos jeudis sexy ! Je suis assez sidéré par la transformation d'Alex. Son nouveau look d'icône du rock à la Johnny Cash a de la gueule. Et du sex-appeal soyons honnêtes. J'ai halluciné quand j'ai découvert qu'il n'avait que 28 ans - ce qui certes se remarque sur les différents clichés mais figurez-vous que je ne m'étais jamais vraiment penchée sur le physique des membres du groupe Arctic Monkeys. Probablement parce que je ne fantasme par sur les musiciens même si j'apprécie leur talent. A tel point que Monsieur a du mal à me traîner aux concerts de mes artistes préférés. Y'a pas la lumière à tous les étages chez moi... Je vous souhaite une excellent journée en compagnie d'Alex Turner !

2 commentaires :

Lisa Giraud Taylor a dit…

Ah le joli Alex... Depuis 2005 et sa façon timide de fixer ses chaussures en plein concert, et le déhanché actuel, il m'a toujours fait chavirer ;)
J'ai un souci majeur avec les sujets de Sa Majesté !... Je les aime ;)

lachambreroseetnoire a dit…

Je suis fan d'Arctic Monkeys et ton article m'a permis de me rendre compte à quel point il est beau.

Share this

Related Post