samedi 19 juillet 2014

Beauté : Le Sérum Global de Dermance réapprend aux cellules à se régénérer durant votre sommeil



Spécialisée dans les soins cosmétiques anti-âge dédiés aux peaux matures, Dermance est une jeune entreprise innovante qui conduit des programmes de recherche en collaboration avec de prestigieux laboratoires tout en s’appuyant sur les travaux du Professeur Philippe Humbert au sein du CERT. Humbert Humbert et Lolita ? A la tête de ce joli projet, on retrouve Isabelle Rabier. L’idée lui est venue alors qu’elle terminait ses études à HEC en abordant le sujet beauté avec sa mère et sa grand-mère. Fort peu satisfaites des produits visant les peaux matures, elles regrettaient que cette part de marché ne soit pas mieux explorée et que les cosmétiques ne répondent pas aux attentes des femmes de 40 ans et plus.




Isabelle décide alors de créer Dermance en s’appuyant sur les dernières innovations en matière de cosmétiques, privilégiant une expertise ayant pour ambition le respect de la peau et de ses mécanismes naturels. Une gamme tout à fait différente voit le jour dont les textures uniques selon les produits s’adaptent aux attentes de chacune : crème, gel, onctueuse, fondante ou légère.  Actifs concentrés et textures micro-fines, soins sans paraben ni silicone (dimethicone) ni phtalate sont la signature forte et engagée des produits Dermance. Le réseau de distribution est également différent puisqu’il se base sur une communauté de femmes qui organisent des réunions dans un cadre privé dans la ligne directe des ventes à domicile.




Le Sérum Global est une nouveauté qui s’adresse aux femmes de 40 ans et plus. Il s’agit d’un sérum nuit qui active la double synchronisation cellulaire promettant une peau fraîche, hydratée, repulpée, reposée ainsi qu’éclat et fermeté. Il indique aux peaux stressées en perte de vitalité quand elles doivent se régénérer, c'est-à-dire pendant les phases de sommeil. Une synchronisation naturelle qu’elles perdent avec l’âge et les rythmes de vie intense des working women. Bien qu’à priori je ne sois pas le cœur de cible, il me reste quelques années avant d’atteindre la quarantaine, j’ai été très intéressée par le concept, ma peau se rebellant de façon fort peu esthétique contre mon mode de vie hyper-actif et ce mantra totalement imbécile que je me répète depuis des mois « je dormirai quand je serai morte ! »  Mon épiderme fait donc la tête. Traits tirés, cernes violet, ridules de déshydratation et j’en passe et des meilleures. Je ne vais pas lui jeter la pierre, Pierre, avec mes nuits de 4h il y a de quoi être désorienté, mère Nature la pauvre n’est pas responsable pour une fois.




Adepte du millefeuille aka layering, le Sérum Global est entré tout naturellement dans ma routine avant sommeil. J’aurais bien écrit routine soir mais il est rare que je dorme le soir en fait. Je vis à l’heure californienne en ce moment, à mon grand regret, notez-le. Le flacon pipette permet de déposer deux gouttes d’actifs intenses aux creux de la main à chauffer délicatement. Je ne vous explique pas comment ça se passe, le millefeuille vous connaissez par cœur. Je suis tout d’abord séduite par le subtil parfum fleurs blanches, signature délicate de la gamme Dermance. La texture légère requiert une application classique en mouvements circulaires. Une petite pause, laissez le sérum pénétrer une bonne minute et appliquez la crème de nuit. Le complexe ultra-hydratant apporte un confort soyeux immédiat et l’association d’actifs efficaces estompe progressivement les marques de fatigue. En un mois, la peau est visiblement plus lumineuse, le teint plus reposé, l’épiderme plus hydraté. Bref, le sérum dort à votre place.

Ce que j’en pense. Je suis ravie de ce test et n’hésiterai pas à inclure le Sérum Global définitivement dans mon rituel layering. Ma peau ronchon et réactive a véritablement apprécié ce nouvel invité sans faire de commentaires désobligeants du type boutons, bubons et autres joyeusetés et ceci est déjà un mini-miracle en soi. L’hydratation intense permet de réduire durablement les ridules de déshydration, le teint est plus uniforme, j’irai presque jusqu’à dire lumineux. Et ce n’était pas gagné, je vous le dis. Entre temps, j’ai également arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique et débuté un nouveau cycle de yellow peel chez mon dermatologue pour me récompenser.  D’ici six mois, j’ai vingt ans à nouveau ! On y croit fort !

Dermance prix 2013 de la jeune entreprise pour la Fédération de la vente directe

Share this

Related Post