jeudi 15 mai 2014

Semaine Japonaise - Thursday Oh Yeah ! : Takeshi Kaneshiro, 10 anecdotes affûtées



Quatrième jour de la semaine japonaise, nous sommes jeudi et le jeudi c’est sexy ! Oh yeah ! L’homme du jour, comédien, mannequin et chanteur est de nationalité japonaise mais d’ascendance taïwanaise par sa mère. Star en Asie depuis les années 90, il a été remarqué sur la scène internationale grâce au  film de Zhang Zimou, Le secret des poignards volants, en 2004. Polyglotte, il tourne avec les plus grands réalisateurs asiatiques dans leur propre langue enchaînant films d’action et d’arts martiaux, comédies romantiques, poussant même la chansonnette à l’occasion. Johnnie To - hongkongais, Patrick Yau - hongkongais, Peter Chan, Wong Kar-wai - hongkongais, John Woo - chinois, Shimako Sato - japonais, Sylvia Chang - taïwanaise, lui ont confié de nombreux rôles. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Takeshi Kaneshiro, sous vos applaudissements !







1/ Fils d’un businessman japonais originaire d’Okinawa et d’une mère taïwanaise, Takeshi a été élevé à Taiwan avec ses deux frères aînés.

2/ Takeshi fréquente alors le lycée japonais de Taipei. Mes ses origines métisses ne sont pas bien acceptées et il y est brutalisé par les autres élèves. Il rejoint alors l’école américaine de Taipei où il apprend l’anglais en plus du taïwanais, du japonais et du mandarin. Un talent qui lui servira plus tard dans sa carrière de comédien.







3/ Alors qu’il étudie à l’école américaine, il apparaît dans des publicités puis décide rapidement de laisser tomber ses études pour se consacrer à une carrière de mannequin. En 1992, il fait ses débuts comme chanteur sous le pseudonyme de Aniki qui signifie grand-frère en japonais. Son premier album Heartbreaking Night est produit par EMI, major du disque qui lui fait signer un contrat d’exclusivité. Takeshi écrit la plupart de ses textes en mandarin et en cantonais.

4/ 1993 marque l’explosion de sa carrière d’acteur en Asie avec Executioners, film d’action hongkongais tourné en taïwanais avec Michelle Yeoh, Anita Mui et Magie Cheung. Il enchaîne les tournages et en 1994, c’est sous la direction de Wong Kar-wai qu’il interprète un flic en quête de l’amour.







5/ Comparé à Johnny Depp par le Time en 2003, Takeshi est le visage de nombreuses marques en quête de coolitude en Asie comme Prada, Bioterm, Volvic, Mitsubishi, Emporio Armani, Sony etc

6/ Takeshi est un bouddhiste pratiquant, converti en 1997, en prenant exemple sur sa mère fervente bouddhiste.







7/ Homme très secret en dehors des plateaux, Takeshi est profondément attaché à la famille. « Si un jour je me marrie, je serai probablement l’un de ces hommes qui se soucient vraiment de leur famille. Je mangerai à la maison tous les jours, aiderai aux tâches ménagères et prendrai soin des enfants. »

8/ Takeshi est bien connu de l’industrie du jeu vidéo pour avoir servi de modèle au personnage de samouraï Samanosuke dans le jeu Onimusha de Capcom. En 2007, l’annonce de l’adaptation cinématographique a réjoui les fans mais le projet dont la sortie était prévue en 2011 a été repoussé à une date indéterminée, le réalisateur français Christophe Gans ayant pris d’autres engagements à la suite des différents retards. 






9/ Son nom de famille, Kaneshiro se lit Jincheng en mandarin, Chin-cheng en taïwanais, Gam-sing en cantonais. Son prénom japonais Takeshi se lit Wu en mandarin, Mo en cantonais. Ce qui fait qu’il est appelé Jincheng Wu en mandarin, Chin-cheng Wu en taïwanais et Gam-sing Mo en cantonais.

10/ Quand un journaliste lui a demandé comment il voudrait que les gens se souviennent de lui à la fin de sa carrière, Takeshi a répondu : « Oubliez-moi. Pas de raison de se souvenir. Quand c’est terminé, c’est terminé. »





Alors dites-moi, que pensez-vous de cette petite semaine japonaise, sympathique, non ? Avec invité de marque tel que Takashi, je suis certaine de vous faire plaisir. Je salue ma tante et ma cousine au passage qui, je suis sûre, liront ce billet avec intérêt. Il y a des fans dans la famille ! Traduction Google très certainement approximative : Watashi wa anata ni Kaneshiro Takesho hijō to ni yoi tsuitachi o negatte ! Je vous souhaite une très bonne journée en compagnie de Takeshi Kaneshiro !


http://www.parisianshoegals.com/search/label/semaine%20japonaise

3 commentaires :

Gloria a dit…

Intéressant, je ne connais pas grand chose de cette culture!!!

mademoiselle A a dit…

Super semaine japonaise; j'avoue que ce Takeshi donne vraiment envie de s'intéresser à cette culture. Vraiment mimi!

Caroline a dit…

Depuis Le secret des poignards volants, il fait beaucoup fantasmer autour de moi...

Share this

Related Post