lundi 26 mai 2014

Lundi Librairie : Les Apparences de Gillian Flynn



En apparence, Nick et Amy forment un couple idéal. Trentenaires new-yorkais, leur rencontre est une histoire digne des comédies romantiques. Nick est journaliste. Il écrit au sujet des cultures urbaines. Amy, fille unique d’auteurs à succès de livres pour enfants dont elle est l’héroïne, rédige des tests psychologiques pour les magazines. Mais leur existence souriante bien orchestrée est mise à mal par la crise qui frappe de plein fouet le monde de la presse. Nick perd son travail, suivi de peu par Amy qui compte sur l’argent que ses parents ont mis de côté pour elle. Leur faillite personnelle l’oblige à renoncer à son fidéicommis, la laissant sans ressource. Lorsque la mère de Nick tombe malade, il décide de quitter New York et de retourner dans son Missouri natal, au grand dam d’Amy, afin de la soutenir dans son combat contre le cancer et de se rapprocher de son père atteint d’Alzheimer.

Nick et Amy célèbrent leur cinquième anniversaire de mariage. Alors qu’il se lève tardivement pour aller travailler au bar qu’il tient avec sa sœur jumelle, elle est déjà dans la cuisine à préparer des crêpes pour fêter l’occasion. C’est la dernière fois qu’il la voit. Quelques heures plus tard, lorsqu’il rentre chez lui, le salon ravagé présente des traces de lutte, du sang est répandu dans la cuisine et sa femme a disparu. La police découvre alors que sous les apparences de couple modèle, tout n’est pas rose entre Nick et Amy. Le mari, accumulant bourdes et imprécisions, devient au fil des investigations un suspect idéal aux yeux des enquêteurs et des médias qui se sont emparés de l’affaire.

La structure narrative de ce subtil thriller psychologique alterne entre l’enquête sur la disparition d’Amy suivie du point de vue de Nick et le journal intime de sa femme qui retrace leur histoire, de leur rencontre à leur nouvelle vie dans cette banlieue désertée sur les bords du Mississippi, révélant petits et grands secrets. L’intrigue orchestrée de façon magistrale est une mécanique de précision où rien n’est laissé au hasard. L’architecture même du roman est d’une efficacité redoutable, traduisant un suspense haletant.

La mise en scène machiavélique des personnages amène le lecteur à s’interroger sur chacun d’entre eux. Décortiquant, disséquant les vicissitudes de la vie conjugale, Gillian Flynn excelle dans la capacité à nous faire douter de tout, décapant avec allégresse le vernis des apparences, dévoilant des vérités sombres sur l’âme humaine et les contradictions du couple. Peu à peu, les retournements qui ponctuent le livre mettent à jour machinations perverses et faux-semblants d’une âpreté rare.

L’une des grandes réussites de ce texte est  l’intelligente alchimie des genres entre thriller, romance et chronique sociale d’une Amérique bien-pensante ravagée par la crise financière et obsédée par l’image. Implacable, précise, l’auteur happe le lecteur dans la spirale du suspense et des révélations ne lui laissant pas reprendre son souffle. Petit bémol tout de même sur les cent dernières pages de ce pavé qui en compte sept cent. J’ai trouvé que Gillian Flynn y poussait un peu trop loin la redoutable mécanique logique du détraquement de sa cruelle intrigue.  Pour résumer, un excellent roman du type page-turner que vous ne lâcherez pas avant de l’avoir terminé !

Les Apparences - Gillian Flynn - Traduit de l’anglais par Héloïse Esquié - Editions Sonatine - Collection de poche Le Livre de Poche

4 commentaires :

Pensées d'une Shoesaholic a dit…

Ce livre a l'air vraiment sympa! Je l'ajoute à ma liste de lectures pour cet été!

Lulu from Montmartre a dit…

Merci pour l'info, j'hésitais, et bien la prochaine fois je l'achète !

Caroline a dit…

Je l'ai lu quasiment d'une traite, je ne pouvais pas le lâcher et je n'ai pas beaucoup dormi ce jour là ;)

flo a dit…

J'ai adoré ce roman, je ne l'ai pas laché jusqu'à la fin ! Du coup j'ai noté les autres titres de l'auteur dans ma wish list :)

Share this

Related Post