vendredi 11 avril 2014

Expo : JonOne, Evolution to Oil - Quand le street art aborde la peinture à l'huile - Galerie Rabouan Moussion - Paris 3



Précurseur du street art en France, JonOne vient de franchir une nouvelle étape dans son parcours artistique. Il se considère, aujourd’hui, comme un peintre abstrait qui s’inspire du vocabulaire plastique de la rue. Délaissant les aérosols, il aborde la peinture à l’huile une technique classique institutionnelle qui rapproche ses œuvres du mouvement d’abstract painting américain. Il lui a fallu plus d’un an pour la maîtriser explorant le champ des expérimentations, territoire graphique inédit pour JonOne à travers lequel ses recherches sur la matière prennent une toute nouvelle dimension. L’exposition Evolution to Oil à la Galerie Rabouan Moussion dévoile pour la première fois et jusqu’au 24 mai 2014, les travaux issus de cette réflexion plastique.







Artiste d’origines dominicaines, né à New York dans le quartier de Harlem en 1963, JonOne de son vrai nom John Perello s’initie au street art à l’âge de 17 ans en compagnie de White Man un ami d’enfance. Il déploie sa signature, Jon 156 - le numéro de sa rue dans la grande tradition du hip hop -sur les murs et trains de la Grosse Pomme. Une forme de révolte pas très éloignée d’un certain vandalisme.  Alors qu’il n’a reçu aucune éducation artistique classique, il fait ses classes dans la rue, espace de liberté, en compagnie d’autres graffeurs tels que A-One - Anthony Clark - un proche de Basquiat qui fait le lien entre le monde de l’art et celui des interventions urbaines illicites. JonOne découvre musées et galeries qui lui permettent d’ouvrir sa vision et son inspiration à la création internationale.

En 1984, il crée le collectif All Starz et fait la connaissance de Bando qui l’invite à Paris. Le temps de réunir suffisamment d’argent pour le voyage, il débarque en France en 1987 où il débute son activité de peintre sur toile dans l’un des ateliers du célèbre squat de l’Hôpital Ephémère situé dans le XVIIIème. Véritable incubateur de talents créatifs, il y croise le BBC Crew, Boxer, Ash, Jay-One ou encore Skki. Progressivement, il se fait un nom sur la scène artistique parisienne à la fois grâce à ses toiles exposées en galerie et à ses interventions dans la rue. Sa réputation dépasse très vite les frontières de l’Hexagone.



 





Cela fait plus de vingt ans que JonOne vit à Paris. En perpétuel renouvellement, il a abandonné récemment l’acrylique pour explorer le domaine de la sculpture réalisant de spectaculaires œuvres de plexiglas lumineuses. Une tridimensionnalité qui anime la couleur et tend vers une dynamique des formes différente. Avec cette nouvelle exposition personnelle, Evolution to Oil, il repousse les limites du street art pour s’approcher de la peinture classique revendiquant une filiation avec l'univers créatif de Raymond Hains, Jacques Villeglé, Christopher Wood ou encore Ben.







A travers la technique de la peinture à l’huile, JonOne pousse ses recherches sur la matière. Les supports sont préalablement enduits d’un mélange de sable et de colle qui évoquent les aspérités des murs. Irrégularités, accidents apportent une troisième dimension à la toile où les couleurs fortes et profondes acquièrent une luminosité mise en exergue par les dépressions de la matière. Une fois la technique acquise, l’artiste dépasse ce simple cadre pour laisser libre-cours à l’imaginaire et l’inspiration. Les lettrages répétitifs forment un motif qui se délite faisant place à l’abstraction. La signature s’efface pour n’être plus qu’un geste. Remise en question de la pratique artistique, glissement de l’art urbain vers des réalisations pérennes, des compositions abstraites très élaborées.

JonOne - Evolution to Oil jusqu’au 24 mai
Galerie Rabouan Moussion
121 rue Vieille du Temple - Paris 3
Tél : 01 48 87 75 91
Horaires : du lundi au samedi de 10h à 19h


5 commentaires :

CrabCake a dit…

Très chouette ! Merci pour la découverte !

Caroline a dit…

Je connaissais ses oeuvres dans la rue et j'ai découvert ses toiles à travers cette expo. L'évolution plastique est vraiment très intéressante.

Nalou à Paris a dit…

et hop, une adresse de galerie pour une prochaine sortie expo :)
je ne connais JonOne qu'au travers d'une collaboration avec Agnes b et un portrait de l'abbé Pierre (shame on me) alors c'est une bonne occasion de le découvrir vraiment
merci :)

Vive la rose et le lilas a dit…

Merci pour cette visite :)

Caroline a dit…

à Nalou à Paris : Ca me fait penser que je voulais le prendre en photo ce portrait à Montmartre.

@ Vive la rose et le lilas : Je t'en prie. :)

Share this

Related Post