lundi 11 novembre 2013

Lundi Librairie : A la bourre et sans un rond de Terry McMillan



One thing I know about men and kids is that they always come back. They may be a day late and a dollar short, but they always come back.

Au retour de l’hôpital, après une violente crise d’asthme, Viola une indomptable mère de famille afro-américaine réalise que la prochaine pourrait lui être fatale. Elle fait le projet de réunir les membres de sa famille dont les liens se sont progressivement dénoués au fil de la vie. Ses quatre enfants, névrosés, se déchirent en rivalités fraternelles, luttent contre les aléas d’un quotidien parfois sordide souvent touchant. Cecil, son mari rattrapé par le démon de midi, vient de la quitter pour fonder une nouvelle famille avec une jeunette.

Chacun des personnages prend à son tour la parole sous la forme d’un dialogue intérieur entre ruminations, suffocation, pensées intimes et limites personnelles. Cette polyphonie permet de recomposer les évènements à travers les récits divergents, pénétrer les secrets les plus sombres de tous. La force de Terry McMillan est d’avoir réussi à donner à chacun de ses protagonistes une voix originale qui se mêle aux autres en une symphonie discordante tour à tour drôle, tragique et tendre.

Cette critique sociale aborde les grands thèmes contemporains: famille monoparentale, homosexualité, divorce, inceste, violence conjugale, alcoolisme, addiction aux médicaments… La famille Price est un microcosme représentatif de la société. Ce livre, leur saga, à la fois bienveillante et cruelle, gaie et désespérée. Une analyse intelligente  de la situation des jeunes noirs américains.

Terry McMillan sociologue de formation fait partie des auteurs  qui ont donné une voix aux classes moyennes noires. Grâce à son succès les maisons d’édition ont ouvert leur collection à des livres d’un nouveau genre. A la bourre et sans un rond est récit trépidant au style incisif et cocasse. Si vous en avez l’occasion lisez ce roman plutôt en anglais pour la richesse de sa langue et l’inventivité de l’argot.

A la bourre et sans un rond (A day late and a dollar short) - Terry McMillan - traduit de l'américain par Frédérique Pressmann - Editions Flammarion - Edition de poche J'ai Lu


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 commentaires :

oasis urbaine a dit…

Je connaissais pas. Je vais voir ça de plus prés.

Caroline a dit…

Excellent roman, poignant, drôle, tragique, je le recommande très souvent.

Wadjilicious a dit…

Oh il me le faut celui là. J'aime beaucoup Terry (dit elle comme si elles étaient amies lol)

Share this

Related Post