lundi 30 septembre 2013

Lundi Librairie : Le Nazi et le Barbier d’Edgar Hilsenrath



Max Schulz, fils illégitime mais aryen pure souche grandit en compagnie d’Itzig Finkelstein, fils d’un coiffeur juif, commerçant concurrent de son beau-père. Alors qu’Hitler prend le pouvoir en Allemagne, Max adhère au parti nazi et s’engage dans les SS par conviction. Affecté dans un camp d’extermination en Pologne, il se découvre criminel recherché à la fin de la guerre. Afin d’échapper à la dénazification, il endosse l’identité de son ami d’enfance, disparu avec toute sa famille au cours de la Shoah. Devenu Itzig, rescapé juif d’Auschwitz, Max Schulz « le génocidaire » s’embarque pour la Palestine où il s’installe en temps que barbier le jour, sioniste activiste la nuit.

Bien avant Les Bienveillantes de Jonathan Littell, Le Nazi et le Barbier est un roman sur l’Holocauste rédigé du point de vue du bourreau. Irrévérencieux, dérangeant, le texte d’Edgar Hilsenrath alterne situations loufoques et scènes les plus tragiques. Langage cru et sexualité explicite ponctuent ce récit absurde comme la vie. Verve caustique teintée d’humour yiddish, l’auteur emploie le mode burlesque pour dire l’horreur, pour mettre des mots sur le mal et finalement rire de la mort. Les dialogues percutants entre absurde et grotesque sont souvent l’occasion d’une hilarité corrosive.

La liberté de ton, déconcertante, enchaînée sur des pages forcenées, à bout de souffle, pousse les interrogations à propos de l’Histoire et son sens au-delà du témoignage. L’art de la subversion porté à son apogée. Farce grinçante d’une intelligence remarquable, ce roman identifie la mémoire comme seul point véritablement sacré puisque l’on peut rire de tout à condition de se souvenir. Sulfureux récit, fable contemporaine aberrante, Le Nazi et le Barbier éclaire d’une lumière singulière les abominations de la Shoah et les dérives du monde moderne. Un texte sombre et provocant, une réflexion brillante. 

Le Nazi et le Barbier d’Edgar Hilsenrath - Traduit de l’allemand par Jörg Stickan et Sacha Zilberfarb - Editions Attila - Collection de poche Points

Share this

Related Post