samedi 6 juillet 2013

Quatrième challenge littéraire : résumé mis à jour des contributions


Portrait de Choderlos de Laclos - Joseph Ducreux


Amoureux des belles lettres bonsoir,


Petit rappel de l'avancement des contributions du quatrième challenge de l’atelier d’écriture créative. Les participations sont validées définitivement par la publication des textes sur le blog de nos aventuriers de la plume ou dans les commentaires si blog il n'y a pas. Elles sont ouvertes jusqu'au mardi 9 juillet 23h59.


- les explications du challenge se trouvent ici :



- et le règlement détaillé là :




Le jury, composé d'un critique littéraire, d'une journaliste culture, d'un écrivain publié et d'une éditrice, choisira les trois textes finalistes et rendra son verdict le vendredi 12 juillet. Du 12 au 21 juillet les trois textes seront soumis au vote des lecteurs. Le gagnant remportera un dictionnaire des mots rares et précieux de poche. 








Voici les premiers paragraphes des contributions de chaque participant et le lien vers le billet de leur blog où vous pourrez lire leur texte intégralement. 


1/ Vanessa Lepka de la boutique Les évanescentes créations : http://www.bijoux-romantiques-poetiques-baroques.com/


Hier encore nous nous aimions, hier encore nous dansions. Dans ma robe à sequin, j’étais la plus belle.  Des paillettes sur ma peau, de la sueur sur la tienne, nos deux corps pleins de vie s’enivraient de fox trot et de charleston. Dans ce salon nous étions les amants amoureux et j’aimais ça.

 Mais ce matin,  un mot. Une lettre. Des phrases  de toi lâchées sur du papier et déposées sur l’oreiller : « Je ne peu plus continuer. C’est fini. »

Ces mots courts je les attendais depuis longtemps. Ce ne fut pas une surprise juste un choc.  Un brutal retour à la réalité. Une sentence presqu’inévitable et que toutes les danses du monde ne pouvaient esquiver. 

La suite c’est par ici : http://www.bijoux-romantiques-poetiques-baroques.com/2013/07/quatrieme-challenge-de-latelier.html 


2/ Jean-Charles du blog Histoires et Nouvelles : http://hisvelles.wordpress.com/


Dieu que c’était dur cette séparation. J’ai dû tourner la tête sur le quai du métro pour ne pas courir vers toi. J’ai passé un weekend fabuleux et tu me manques déjà.

Je regarde les rues défiler sur cette ligne de métro aérienne sans les voir. Je ne pense qu’à toi. Avant c’était déjà ainsi mais là, c’est pire. Je ne vois pas les immeubles mais ton visage dessiné sur le carreau. Et ton corps en surimpression. 

Ce corps que tu m’as offert est le plus beau cadeau que j’ai reçu jusqu’à maintenant. C’était fabuleux. Je fus sûrement maladroit mais tu es la première femme de ma vie.


La suite c’est par ici : http://hisvelles.wordpress.com/2013/07/03/ma-lettre-a-elise/ 


3/ Sand Webique du blog Glanerie Moderne : http://glanerie-moderne.tumblr.com/


Cher Toi,

Là où je vais tu n’iras pas.

Je pars de l’autre côté de l’océan découvrir si les indiens sont mieux plumés que Joséphine et Mistinguette réunies. J’embarque mes passions à bord d’un transatlantique. Le Nouveau Monde verra bien comment je nage à contrecourant.

Et toi, tu as peur des nouvelles peaux, du bateau et de l’eau.

Là où tu es, je ne resterai pas.

Ici la génération perdue subit Paris pour s’abimer. La Rotonde passive attend que les aventures viennent à elle. Les jours se suivent en Soixante-dix-huit tours sur le même phonographe usé.


La suite c’est par ici : http://glanerie-moderne.tumblr.com/day/2013/07/0
 



4/ Rachel du blog My Blog So Chou : http://www.myblog-so-chou.net/


Mon amour 2.0,


Une fois n’est pas coutume, ce soir tu ne verras pas mon hologramme. Je ne pourrai plus tromper longtemps la perspicacité de ce thermo-cardiographe qui ne manquera pas de démasquer l’emballement de mon cœur et la chaleur qui m’envahit à chaque fois que tu me souris ou que tu me parles.


J’ai choisi exprès de t’adresser une lettre, un moyen de communication certes archaïque et obsolète, mais qui reflète tout à fait ce que j’ai à dire et comment je veux te le dire.  Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si j’ai choisi de te l’envoyer par une capsule spatiale qui voguera à travers les galaxies et te parviendra peut-être dans un jour, dans un mois, dans un an, ou jamais…





Nous avons hâte de découvrir vos prochaines oeuvres et félicitons chaudement les premiers courageux qui ont relevé le défi. A chaque nouveau challenge, nous sommes transportés par la qualité des textes présentés. 

A très bientôt !




Share this

Related Post