mercredi 31 juillet 2013

Coup de coeur : La troupe burlesque Mod Carousel parodie Blurred Lines de Robin Thicke et donne le pouvoir aux femmes !



Taxé de misogyne, de sexiste, le tube de l’été, dernier morceau de Robin Thicke feat. Pharell Williams  Blurred Lines et sa vidéo délurée ont profité de la controverse pour atteindre des sommets de diffusion, la promotion virale dépassant tous les objectifs. Le clip original dans lequel les mannequins dansaient seins nus se trémoussant autour des chanteurs habillés a été censuré sur un certain nombre de sites de diffusion. Une seconde version moins dévêtue a été remontée mais la réalisatrice du clip Diane Martel  défend publiquement la vidéo en affirmant que les mannequins bien que nues y tournent les hommes subtilement en dérision et qu’elle est très loin d’être une atteinte à la dignité de la femme représentée comme forte même dans le plus simple appareil.



Dans cette nouvelle parodie du clip de Blurred Lines qui en a généré un certain nombre le succès venant et la polémique s’amplifiant, les femmes chantent habillées alors que les hommes dansent en strings chair. Les Mod Carousel, troupe burlesque de garçons, originaire de Seattle, reprennent les mêmes gimmicks, jeux coquins, nudité, les scènes du vélo et du brossage de cheveux dont on a beaucoup parlé, en inversant les rôles. Les paroles interprétées par Caela Bailey (Robin Thicke), Sydni Deveraux (Pharrell Williams), Dalisha Philipps (TI) ont également été modifiées afin de coller au renversement de situation. « I'm going to take a good boy, (I’m going to take a good girl). You're just so manly (You’re far from plastic). You're the hottest dick in this place. (You’re the hottest bitch in this place). »



 

Voici ce qu’en disent les Mod Carousel sur leur chaîne Youtube où l’on peut voir cette parodie pleine de malice et provocante qui garde le côté sexy de la vidéo originale.  « Dans les médias quand on inverse les rôles pour dénoncer l’objetisation de la femme, cela sert plus à ridiculiser le corps de l’homme qu’à mettre en évidence dans quelle mesure les femmes sont objetisées, une démarche qui nuit à tout le monde. Nous avons réalisé cette vidéo pour montrer un large spectre de la sexualité, présenter hommes et femmes sous un angle positif, un angle sous lequel objetiser l’homme ne pose pas de problème et à travers lequel les femmes peuvent être fortes et sexy sans répercussions négatives. »

Que pensez-vous de cette version boys boys boys voire garçons sensibles ? Hot or not ? En tout cas, elle m'a bien fait rire à défaut d'être tout à fait torride et je trouve les chanteuses vraiment épatantes. Et vous, de quel œil voyez-vous ça ?


Pour rappel, le clip de Blurred Lines (après censure).




Share this

Related Post