dimanche 17 février 2013

Deuxième challenge de l'atelier d'écriture créative - clôture des participations dimanche 3 mars 23h59

Arthur Rimbaud par Ernest Pignon Ernest


Devant le joli succès remporté par la première édition du challenge littéraire, je suis heureuse de vous annoncer la diffusion du deuxième. Tout d’abord, je voudrais remercier toutes les participantes de l’atelier précédent qui ont fait un remarquable travail et dont les textes ont suscité d’âpres palabres entre les membres du jury composé, je vous le rappelle, d'une journaliste culturelle, d'un écrivain publié, d'une éditrice et d'un critique littéraire. Heureusement qu’il y avait les caïpirinhas pour nous mettre tous d’accord. Nous avons frôlé l’incident diplomatique.


Pour participer, je vous invite dans un premier temps à aller consulter le règlement complet qui se trouve ici http://parisianshoegals.blogspot.fr/2013/01/le-challenge-litteraire-et-son_13.html afin d'éviter quelques cheveux blancs à notre aimable jury : 

Vous avez jusqu'au dimanche 3 mars 23h59 pour valider votre participation en publiant votre texte (et en me le faisant savoir en publiant le lien dans les commentaires.)

Le jury rendra son verdict le vendredi 8 mars et les lecteurs pourront voter pour les 3 finalistes du 8 au 15 mars.

Vous devrez vous inspirer de la photo suivante, en l'interprétant de la façon qui vous conviendra - je crois que ça commence à se voir le ras le bol de l'hiver. On veut du soleil !




1ère contrainte et non des moindres : les verbes avoir et être sont interdits sauf pour les verbes composés avec des formes comprenant des participes passés, lorsqu'ils sont utilisés comme auxiliaires donc.

2ème contrainte : voici la liste de mots, expressions, locutions que vous devrez intégrer de la façon la plus naturelle possible dans votre texte. Vous aurez la possibilité d'enlever un des mots de la liste s'il vous posait trop de problèmes.

- aménité
- entre la poire et le fromage
- nébulosité
- parangon
- champêtre
- gabegie
- kilim
- connaître ses classiques
- solaire
- céruléen

Le choix de la forme finale est entièrement de votre ressort : fictions, nouvelles, textes divers, poèmes, prose, vers, histoires personnelles, sur un mode drôle, sérieux, touchant, horrifique, tendre, désopilant, it's up to you ! Le but ultime, vous faire plaisir en écrivant !

- Chaque participant devra publier son texte sur son propre blog en expliquant le pourquoi du comment de ce travail d'écriture, le concept du challenge littéraire. 

- Pour ceux qui n'ont pas de blog, vous pourrez publier votre texte entièrement dans les commentaires du billet correspondant au challenge et consacré aux participations ou trouver un blog ami qui diffusera vos écrits.  

- Une fois votre texte publié sur votre blog, vous m'envoyez le lien. Au fur et à mesure des publications de chacun, je publierai dans le billet consacré aux participations le premier paragraphe du texte pour donner envie aux lecteurs d'aller lire la suite sur votre site et le lien vers le blog de l'auteur.

Il ne me reste plus qu'à vous remercier  pour vos participations en vous souhaitant inspiration et fulgurances. N'hésitez pas à invoquer les esprits et à convoquer les muses ! Nous avons hâte de lire vos contributions ! 




Post scriptum : Précisions à toutes fins utiles. Lors de l’édition précédente, j’ai reçu quelques messages un peu curieux voire peu sympathiques - anonymes bien sûr les messages - concernant le choix des 3 finalistes. Je rappelle que les jurés sont quatre personnes tout à fait ordinaires et que leurs délibérations sont l’expression de leurs goûts très personnels et leurs préférences donc tout à fait subjectives. Esprits chagrin, passez votre chemin.

L’idée de cet atelier littéraire m’est venue en discutant avec vous sur Hello Coton de l’expérience que je vivais avec mes trois comparses en se lançant mutuellement des challenges d’écriture créative. Devant l’enthousiasme que notre petit club avait généré, le projet de partager avec vous cette expérience est né. Que de très bons sentiments donc. J’attends de ceux qui tiendraient à me faire des remarques qu’ils soient dans le même état d’esprit. Convivialité, partage et amour des belles lettres.


11 commentaires :

jonalysprecious a dit…

Woo, ça y est, c'est reparti ! Sympa le challenge ! Merci, équipe du jury !!!

jonalysprecious a dit…

Woo, ça y est, c'est reparti ! Sympa le challenge ! Merci, équipe du jury !!!

Rachel a dit…

Bonsoir Caroline,

L'invocation des muses et de tous les esprits prolifiques littérairement a porté le fruit, et voilà donc ma participation pour ce deuxième challenge:

http://www.myblog-so-chou.net/mon-defi-litteraire-2/

Bonne lecture à tous!

Bises

jonalysprecious a dit…

Coucou ...Voilà, c'est fait, je viens à mon tour de publier mon texte ! :
http://wp.me/p2u6N8-sC

Bonne lecture & bonne journée !

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'ai connu ce challenge grâce à Jonalys Precious qui m'en a parlé ! Je souhaite y participer mais n'ayant pas de blog, voici mon texte ci-dessous ... Merci pour ce challenge ! A bientôt, Véronique.

Amédée, le facteur du petit village des Alpilles, pestait contre la pente trop raide du chemin qui menait à la propriété du maître des lieux. Il s'arrêta, s'essuya le front avec son mouchoir à carreaux et contempla le paysage solaire qui s'élevait des montagnes du Lubéron aux champs de lavande en contre-bas. Il connaissait cet endroit par cœur mais ne se lassait pas de le contempler lors de ses visites hebdomadaires.
Le ciel céruléen l'enivrait et lui promettait encore des jours heureux. Il n'avait plus vingt ans pardi mais ne raterait pour rien au monde cette marche champêtre. A la fin du dernier raidillon, Amédée aperçut les grilles du logis de sieur Jean-Baptiste. Il souffla encore une fois, remit sa besace en place et actionna la clochette de haut en bas.

Le maître sortit sur le perron et lui fit signe d'avancer. Il l'attendait les bras croisés à l'entrée d'un long vestibule recouvert d'un kilim orné d'arabesques rouges et noires. A l'instar de quelqu'un qui connaît ses classiques de bienséance, il fit entrer Amédée d'un large geste du bras et lui posa la main sur l'épaule.
D'une voix grave et posée, il dit:

- Madeleine fait des courses en ville, alors c'est moi qui la remplace. Figure-toi que je fais même
le service!

Amédée sourit. Il ouvrit sa besace et en sortit le courrier. Il le remit en main propre à sieur Jean-Baptiste qui vérifia le nom de l'expéditeur. Amédée put constater une fugace nébulosité dans le regard de l'homme. Comme tous les gens du village, il savait que Jean-Baptiste faisait des affaires avec un riche commerçant de la ville. C'était un enfant du pays qui s'était élevé socialement à la force du poignet. Partout on le citait en exemple et il incarnait le parangon de la réussite.

D'un oncle lointain, il hérita d'un champ de lavande à l'abandon. En quelques mois, il réussit à faire fructifier d'une manière ingénieuse son champ. Grâce à quelques alambics dénichés deci delà, il mit au point une huile: l'huile essentielle de lavande. Quelques mois auparavant, l'apprenti sorcier invita Amédée à déjeuner car il savait que c'était sa dernière tournée de la matinée. A l'ombre de la tonnelle de glycine, dégustant un verre de vin rosé bien frais, il tenta de lui inculquer, entre la poire et le fromage, les secrets et les vertus d'une telle huile. Au village, d'aucuns le critiquaient mais avec aménité car on appréciait l'humilité de l'homme et l'on pensait que toute cette senteur de lavande lui montait à la tête et le rendait fada. Pourquoi faire de l'huile de lavande alors qu'on regorgeait d'huile d'olive? Parce qu'elle est essentielle, répondait Jean-Baptiste.


Amédée saluait le courage et l'entreprise de l'homme sans se douter qu'une certaine gabegie torturait l'honnête commerçant. Jean-Baptiste s'était fait rouler dans la farine par les conseils avisés et financiers de son associé. On l'avait pourtant mis en garde contre les gens de la ville comme quoi ce sont tous des escrocs.

annmatmac a dit…

Hello Caroline!

Voici ma participation à ce 2ème challenge!

Toujours autant de plaisir mais un peu plus de nuits blanches!!!

Enjoy!

http://loveandluck.over-blog.fr/article-la-plume-de-love-and-luck-2-115745075.html


Kisses.

SAND a dit…

AYAIS! J'ai écrit mon petit délire...
C'est là que ça se passe :
http://glanerie-moderne.tumblr.com/post/44387581361/challenge

Merci pour cette proposition ludique, je me suis vraiment prise au jeu...

So Demoiselle a dit…

Hello Caroline,

Merci pour ce nouveau challenge.

Ma participation est à cette adresse :
http://www.sodemoiselle.fr/second-defi-decriture-creative-vite-vite-plus-que-quelques-heures/

A très vite pour un nouveau défi,
Laïla

Pomliane a dit…

ça y est un peu à l'arrache voici ma contribution. Bisous cécile
http://sweetkwisine.blogspot.com/2013/03/la-tarte-tropezienne-malicieuse-memoire.html

The perfect mum a dit…

Bonjour Caroline, j'ai enfin eu le temps de participer au concours, 4 heures avant la cloture, c'est bien moi !! Je suis consciente que mon texte n'est pas d'une profondeur littéraire exceptionnelle, mais au moins, je me suis fait plaisir à l'écrire, non pas entre la poire et le fromage, mais entre le biberon et la couche^^
Voici ma participation :
http://theperfectmum.canalblog.com/archives/2013/03/03/26557690.html

Mary Moon a dit…

Coucou Caroline !
Ma participation de la dernière heure est en ligne. Je ne pensais pas avoir le temps d'écrire, et puis finalement ...
Bien à toi !
http://www.color-moon.com/2013/03/deuxieme-edition/

Share this

Related Post