vendredi 11 janvier 2013

Art : Rashad Alakbarov - Shadows and Light Painting

China - Rashad Alakbarov


Né en 1979, Rashad Alakbarov, artiste plasticien originaire d’Azerbaïdjan a marqué les esprits lors de l’exposition collective Fly to Baku en janvier 2012 à la Galerie Phillips de Prury à Londres puis à Paris à l'Hôtel Salomon de Rothschild en avril, en présentant de spectaculaires installations d’ombres et de lumière, mêlant sculpture, abstraction et art méticuleux de la scénographie.  Diplômé en 2001 de la Faculty of Decorative Art, Azerbaidjan State Academy of Fine Art à Baku, l’utilisation des ombres et la création de formes virtuelles grâce à la lumière sont des techniques au centre du travail conceptuel de l’artiste.


Looking at two cities from one point of view - Rashad Alakbarov


Une technique qui requiert une incroyable attention aux détails, une minutie d’horloger au service de la puissance de l’imaginaire. Rashad Alakbarov raconte le choc esthétique qu’il a eu en découvrant les œuvres de Tim Noble et Sue Webster travaillant également sur les trompe-l’œil d’ombre et de lumière, une émotion si forte et une telle fascination, qu’il a fait de cette technique le centre de son œuvre.


Fly to Baku - Rashad Alakbarov

Une puissante lumière est projetée sur des murs à travers des amoncellements d’objets divers, matériaux de récupération soigneusement sélectionnés pour leur forme, leur matière, leur opacité ou leur transparence. Emballages, bouteilles, carton, boîte, ampoules, avions en acrylique multicolores forment d’étranges sculptures dont le sens nous échappe jusqu’à ce que les spots soient braqués dessus. Les ombres surgissent, se découpent sur les murs, se transforment en paysages, plage de rêve, ville aux deux visages selon l’angle de vue, silhouettes humaines, mots. Le travail architectural réalisé en amont est une science mathématique d’une précision extrême, le jeu entre les formes et les perspectives ne doit rien au hasard.


Looking at two cities from one point of view - Rashad Alakbarov
Looking at two cities from one point of view - Rashad Alakbarov
Looking at two cities from one point of view - Rashad Alakbarov

"Looking at two cities from one point of view" est une installation singulière qui trouve place dans un angle de pièce. Deux projecteurs illuminent chacun l’un des faces de l’installation révélant l’ombre deux villes totalement différentes et pourtant projection d’un même montage, dévoilant sur un mur une ville orientale avec sa mosquée, un minaret, ses flèches pointues et sur l’autre mur une ville occidentale composée de gratte-ciel. Un commentaire d’artiste malicieux sur les différences culturelles, silhouettes de deux civilisations qui ne font plus qu’une, osmose de l’œuvre d’art.


Crisis Haha - Rashad Alakbarov
Crisis Haha - Rashad Alakbarov

"Crisis Haha" reprend le principe une seule œuvre, deux facettes, à partir d'un habile montage de vieux tuyaux récupérés, avec sur un mur le message "crisis" et sur l’autre "haha", pied de nez aux difficultés que rencontrent les sociétés modernes, message optimiste ou bien angoissé selon le point de vue de celui qui regarde. "Plastik Portrait" se compose de bouteilles en plastique suspendues  au plafond dont l’ombre trace sur le mur un portrait d’homme.


Plastik Portrait - Rashad Alakbarov

Au-delà de du Light Painting, s’ajoute l’exploration de divers moyens d’expression artistique notamment la peinture classique, la sculpture très largement évoquée dans les jeux d’ombre et de lumière, la réalisation de décor de théâtre en parenté direct avec les paysages urbains en ombre chinoise, la vidéo et le design architectural. Le travail de Rashad Alakbarov est de plus en plus reconnu. Les œuvres qui étaient essentiellement conservées dans des collections privées d’Azerbaïdjan trouvent un écho très favorable en Italie, Turquie, Russie ainsi qu’en Angleterre et se diffusent à travers le monde séduisant collectionneurs, galeristes et muséologues.

Rashad Alakbarov - Shadows and Lights Painting


5 commentaires :

juekiblog a dit…

j'adore... l'oeuvre de la première photo est exposée au Palais de Tokyo non? je l'ai vu en vrai il me semble mais je suis plus sûre d'où...

thibaut daniel a dit…

est-ce que vous savez si on peut voir certaines de ses oeuvres à Paris ?

Caroline a dit…

L'exposition Fly to Baku a été également présentée en avril 2012 à l'Hôtel Salomon de Rothschild à Paris (je viens d'ajouter la précision à l'article). Ca ne m'étonnerait pas que le Palais de Tokyo ai pris la relève ensuite. Je vais me renseigner.

juekiblog a dit…

lol, merci mais te casses pas la tête pour trouver, c'est pas très grave... je suis une spécialiste pour ne pas rappeler ou je vois de belles choses ^^... j'ai réfléchi, et je pense que c'est Tokyo ou alors le MacVal a Vitry... sinon c'est qur j'ai rêvé cette oeuvre et ça ce serait très étrange lol!... merci pour tes petits articles culturels en tout cas ;)

Charonbelli's a dit…

Je ne connais pas du tout cet artiste, mais tu me donnes envie d'en savoir plus !!

Merci pour cette découvertes !

http://charonbellis.wordpress.com/

Share this

Related Post