lundi 17 décembre 2012

Calendrier de l'Avent : Pedro Perestrello - 17 décembre



Le lundi tout gris, c'est fini, on passe en technicolor grâce à la plastique de rêve d'un mannequin brésilien - spécialité les sous-vêtements, on se demanderait pourquoi - je vous présente le rayon de soleil de ce début de semaine monsieur Pedro Perestrello. Bon sinon, je n'ai pas grand chose à dire. On oublie le poids des mots, on passe au choc des photos. C'est pas Paris Match ici.


Let the sun shine en noir et blanc, ça fonctionne aussi
c’est la magie du Brésil. Bonheur !



Sans compter que je me pose la question : est-il bien utile de s'étendre en vaines paroles en présence de cet homme charmant ? A l'unanimité, le jury a répondu non. J'en ai même entendu me prier de faire le silence de façon assez ferme voire fort peu courtoise. Traîtrise du mojito, efficacité du sujet, à vous de juger. Je vous souhaite donc un très bon 17 décembre ! Enjoy !


Effet d'épaule et là ça change tout
Let the sun shine

3 commentaires :

Izabel a dit…

Miammmmmmm!!!!

Charonbelli's a dit…

Avant, j'aimais pas la moustache... Mais ça, c'était avant !

Caroline a dit…

Je crois que certains peuvent tout se permettre. Pedro, lance-toi dans les péripéties pilleuses, tu peux y aller mon chou !

Share this

Related Post