mercredi 26 septembre 2012

Music : PANDA Electric Garden en concert le 5 octobre au Bus Palladium




Panda Electric Garden, c’est la rencontre en 2011 de Sam Karlson et de Léonard et Julia Jerosme. Le trio fait naître une tension dans la dynamique de ces tracks cohésifs qui interdit le confort et la banalité. De morceau en morceau, le son s’étoffe, se débarrasse des limitations du style auto-imposé des jeunes groupes. Climats variés, pop ambient atmosphérique ou noisy rock expérimental sous influence, Panda semble avoir le potentiel pour réinventer ses propres repères. Une bonne touche trip-hop côté rythme, au pop rock tendu, folk sexy, une précieuse intensité parée d’une touche de glam artisanal dans les refrains dont les mélopées hésitent entre éther et électricité, l’album Strangeluv en cours de réalisation a un côté patchwork disparate et accessible auquel le trio musical apporte son alchimie vivifiante propre.





A des arrangements simples répondent des détails subtils dans une spirale ascendante où se mêlent des éléments d’obscurité, touche de volupté. Tricks leur dernier opus est une ballade électro à la sensualité dépolie, au son ornemental laqué. La voix de Gilles Deleuze en ligne de faille, nous entraîne dans un tourbillon aérien. Ghostland dont l’ambiance sombre, feutrée ne manque pas de saillie, exprime sa mélodie éthérée, triphop ambient, apesanteur intimiste. Take a ride doit beaucoup à ce flux singulier, au rythme des rêveries dans une atmosphère brumeuse et expérimentale, guitare et voix haletantes.

Panda Electric Garden détourne les codes, les violente tendrement, joue sur toute la gamme de leurs influences et de leurs goûts musicaux.

Les riffs organiques de Rio Bravo vibrent, tendre préhension, lente floraison qui rappelle le blues des années 30, flirte avec les créations de Bob Dylan. L’orchestration légère et la production minimaliste révèle une architecture subtile et excentrique. Clavier électro, ligne de guitare claire se laissent influencer par une soul raffinée et écorcher par des sons plus rock, équilibrant la structure. Les boucles de guitares acoustiques de Naked Feet nous entraînent dans un voyage immobile aux accents mélancoliques jonglant avec les respirations profondes et relaxantes tendance folk. Twist au refrain addictif développe une bonne conduite pop rock  aux dérapages abrasifs.

Panda Electric Garden sera en concert au Bus Palladium le 5 octobre à partir de 22h et partagera la scène avec le groupe Jun & the Paradox Mind et le chanteur Kesiena.


Le Bus Palladium
6, rue Pierre Fontaine - Paris 9
PAF :  6 euro



Edit 15.10.12 : En cadeau bonus, pour ceux qui n'ont pas pu se rendre au concert du Bus Palladium, un extrait du concert avec The High featuring Alice Jack.


PANDA - The High feat Alice Jack (Live @ Bus Palladium)



Share this

Related Post