lundi 13 août 2012

Lundi Librairie : La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel



Un froid matin d'hiver, Monsieur Linh débarque d'un long voyage, sa petite fille, Sang Diû, paisible, bien trop paisible nourrisson, serrée contre son coeur. Isolés et perdus dans ce port inconnu, ils sont les rescapés d’un évènement tragique qui a décimé les derniers membres de leur famille et dévasté leur tranquille village. Depuis la France, pays d’exil, le vieil homme se rappelle les rizières parfumées d’une lointaine contrée qui reste innommée (le Vietnam ?)

Des bribes d’images affleurant tout au long du récit remémorent le conflit qui le déchire. Logé dans un dortoir qu’il partage avec deux familles de réfugiés au comportement plutôt hostile, Monsieur Linh croise un jour la route d'un homme veuf et solitaire, Monsieur Bark, avec qui, il noue bientôt une belle amitié malgré la barrière de la langue. Rencontre de deux solitudes, deux existences hors de la vie, abandonnés que sont les personnages par le monde dans lequel ils se meuvent.

Philippe Claudel signe là un texte bref au style épuré et sensible. Tellement court d’ailleurs, qu’il s’agit  plus d’une nouvelle que d’un roman. L’art de la nouvelle se concentre dans l’efficacité de la chute, le ressort dramatique du dénouement et l’auteur y excelle.  Il compose une histoire mélancolique pleine de poésie d’une densité rare. La plume fluide du romancier nous fait partager la douleur du déracinement et nous mène jusqu’aux portes de la folie, seule échappatoire vers la résilience. Un conte moderne et tragique, bouleversant auquel je pourrais reprocher de jouer un peu trop parfois sur la corde sensible sans pour autant sombrer dans le pathos, un livre poignant.

La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel – Editions Stock - Edition de poche Le Livre de Poche


5 commentaires :

christine a dit…

En ce moment je lit beaucoup de nouvelles, pourquoi pas celle-ci.
Merci pour le résumé.

lejardindenatiora a dit…

J'adore cet auteur et j'adore ce roman.

ange line a dit…

rien que le résumé donne envie de lire le livre, merci bonne soirée

Caroline a dit…

Je voyais plus ça comme une analyse critique. Déformation professionnelle, je suppose.

Un très beau livre, presque trop court et en même temps le rythme qui implique la chute est ce qui fait tout son charme.

Laura'S blog a dit…

J'ai lu ce livre, il a quand même assez longtemps mais je m'en souviens comme si c'était hier tellement je l'ai adoré ! Une histoire simple mais émouvante, des personnages attachants, ce livre est vraiment bien je trouve :)

Gros Bisous

Share this

Related Post