vendredi 13 juillet 2012

Mes Adresses, Izayaka : le Sake Bar - 3, rue Valette - Paris 5

Dégustation au bar du Saké Bar (c) Saké Bar


Le Sake Bar est un izakaya traditionnel, l’équivalent japonais du bar à tapas espagnol, ou du pub anglais version chic, voire du bar à vin français une touche de raffinement nippon en plus. Un endroit chaleureux où boire entre amis quelques verres de saké, bière ou shochu (une eau de vie distillée à partir de riz, d’orge, de sarrasin, de pomme de terre ou de patate douce) accompagnés de bouchées diverses. C’est un lieu de convivialité où l’on picore entre amis dans une même assiette qu’elle soit servie au comptoir sur le zinc ou en salle. L’établissement fréquenté par beaucoup d’expatriés japonais, offre une expérience authentique dans un décor chaleureux, convivial mais aux dimensions japonaises. Le Sake Bar dispose de peu de tables. Il vaut mieux penser à réserver pour éviter toute déconvenue. Dépaysement absolu au pays du soleil levant, le service est à la fois adorable et discret, patient et pédagogue envers les néophytes curieux. 

Le Sakebar - 3, rue Valette - Paris 5
Sake Bar: cuisine française à la manière japonaise

En 1958, Takumi Ashibe ouvre au 3, rue Valette Takaraya le tout premier restaurant japonais à Paris. Il déménage en 1963 du côté d’Opéra mais l’adresse qui deviendra successivement Trois Valette, puis My Room demeure au fil du temps un spot vivace de la gastronomie japonaise expatriée en France. En 2008, Youlin Li reprend l’établissement alliant dans les assiettes saveurs occidentales et épices japonaises. Une cuisine fusion de la gastronomie française et de l’art culinaire nippon, que le patron décide de mettre en valeur, en 2011, dans un second établissement près de Notre Dame alors qu’il consacre la rue Valette, devenu le Sake Bar à la découverte des sakés. Non filtré, sec, doux, moelleux, non dilué, pétillant, ils font preuve de diversité et de raffinement exotique pour les palais occidentaux.

Le Sake Bar propose d’explorer la richesse, la diversité des sakés japonais dans une expérience d’échange, de partage et d’apprentissage recentrée autour de la dégustation de crus rares et authentiques. Le saké est un alcool délicat, une boisson produite à partir de riz fermenté, dans un processus comparable à l’élevage de nos vins européens. Il se consomme à l’apéritif ou au cours du dîner.

La sélection maison comporte une trentaine de crus aux noms mystérieux et poétiques : Origine de la Pureté (non filtré, arômes de kiwi et de litchi, réglisse noire et poire), Montagne qui pleure (velouté, subtils parfums de pomme et de melon), Poète Errant (nez fleuri), L’Epouse du Renard (douceur persistante, intenses arômes de noix grillées et de pistaches), Nuages Rêveurs (non filtré, soyeux, crémeux, puissante note finale). 


Coquilles Saint-Jacques - (c) Saké Bar
Bouchée au cabillaud - (c) Saké Bar

Pour accompagner ce voyage des papilles, le chef suggère des plats délicieux, recherches délicates et variations des goûts entre Asie et occident.
Menu Omakase d’été, 35 euro les 5 plats (bouchées) plus 30 euro pour les accompagner de la sélection de saké idoine :
-vichyssoise touche de karasi (moutarde japonaise), sésame noir et togarashi (piment fort)
sélection : Saké Sho Chiku Bar « classic » Junmaï, saké traditionnel médaille d’or Joy of Saké 2011
-salade d’agrumes et sucrines, gambas pochées à la gentiane et à l’orange, vinaigrette au ponzu (sauce vinaigrée à base de citron sudachi)
sélection : Saké Harushika Chokarakuchi Junmaï
-risotto aux champignons shiitaké et algues dulce servi en poche d’inari (poche de tofu frit, cuit dans une sauce aigre, égouttés puis rempli de riz)
sélection : Saké Nigori Junmaï
-escabèche de maquereau, jeunes carottes et fenouil, tobiko (œufs de poissons volants) au wasabi
sélection : Saké Dassaï 50 Junmaï Daiginjo pétillant, bulles délicates, frais, arômes de noix de coco et d’ananas
-roulé de pintade, feuille de shiso (possède une saveur évoquant la menthe, la graine de cumin et une discrète saveur de citronnelle.) et umeboshi  (prunes salées façon pickles, prunes en saumure)
sélection : Saké Shirakabegura Kimoto Junmaï, goût profond et douces arômes de riz, nez complexe, parfum moelleux
-ou porc « loften » caramélisé à la sauce soja

Saké du mois - (c) Saké Bar

Les soirées Sake Bar et Saké Sommelier du mercredi proposent des dégustations variées pour découvrir l’univers des sakés japonais. Elles ont lieu 3 rue Valette en présence des brasseurs ou des représentants des marques. La prochaine Saké tasting ouverte aux réservations (15 euro) se tiendra le mercredi 25 juillet de 18h30 à 20h30. Le club saké sommelier vous propose une dégustation des produits typiques tels que le saké Maboroshi Junmai Ginjo, Honshuichi Junmai, Enano Homare et le Yuzushu Onna jyôushu, le tout accompagné des bouchées "Japas".

Sake Bar
3, rue Valette – Paris 5
Tél : 01 43 26 05 32
Horaires : du mardi au dimanche à partir de 19h – dernière commande à 23h
 http://sakebar.fr/

Le Sake Bar sera fermé du 4 au 23 août au soir pour congés annuels. 



Share this

Related Post