mercredi 15 février 2012

Mes Adresses, restaurant : Le Relais de L'Entrecôte - 20 bis, rue Saint Benoît - Paris 6

Contre filet paré, sauce Café de Paris et pommes allumettes


Le Relais de l’Entrecôte est une brasserie parisienne spécialisée dans la viande dont la réputation n’est plus à faire. N’acceptant pas les réservations, une longue file d’attente se forme devant l’établissement au déjeuner comme au dîner. Elle se compose d’une foule cosmopolite, touristes en goguette et parisiens pur jus. Le premier restaurant crée en 1959 par Paul Gineste de Saur sur le modèle d’un bistrot genevois tient toujours le haut du pavé boulevard Pereire dans le 17ème sous l’enseigne le Relais de VeniseL’Entrecôte.


Le Relais de L'Entrecôte - 20 bis, rue Saint Benoît - Paris 6


Il s’agit également d’une success story familiale puisque c’est sa fille Hélène Godillot qui reprend la direction de celui-ci en 1966. Elle choisit d’exporter l’idée à l’étranger à Barcelone, Londres, New York et Bahrain. Le fils Henri Gineste de Saur décide en 1962 de diffuser le concept en province en développant dans un premier temps la chaîne L’Entrecôte à Toulouse tout près du château de famille puis Bordeaux, Nantes, Montpellier et Lyon. Marie-Paul Burrus reprend la formule immuable et fonde son propre groupe Le Relais de l’Entrecôte qui comporte trois restaurants à Paris (rue du Montparnasse, rue Marbeuf et rue Saint Benoît), un à Genève et 6 franchises à Beirut, Koweit City, Dubaï et Doha. Elle gère également depuis 1981 le vignoble familial avec son mari.

La brasserie dont je vous entretiens aujourd’hui est Le Relais de l’Entrecôte situé à Saint Germain des Près. Selon l’heure d’arrivée et la saison, il faut compter entre 20 minutes et une heure d’attente pour pénétrer dans l’établissement. C’est vous dire la motivation des convives.

Le cadre très bistrot à l’ancienne présume d’une cuisine bourgeoise qui s’assume : grands miroirs, petits box et longues tablées, banquettes de moleskine rouge. Les serveuses habillées en uniforme de soubrettes entretiennent le mythe parigot dans un style très « french maid » qui ravit les touristes. Aimables sans ostentation, d’une efficacité redoutable, elles font tourner le service avec exactitude et assurent la productivité sans pour autant faire sentir aux clients le côté travail à la chaîne.
La formule est inchangée depuis le premier restaurant. Ici pas de carte, on vous demande seulement la cuisson de votre entrecôte et le choix des boissons. Pour 24,90 euro, en entrée, salade de saison aux noix puis une pièce de viande servie en deux fois : contre filet paré avec sa fameuse sauce Café de Paris dont la recette, secret des dieux, explique à elle seule un tel succès, accompagné de pommes allumettes maison.


Salade de saison aux noix
Contre filet paré, sauce Café de Paris et pommes allumettes


La viande persillée, tendre et savoureuse est rigoureusement sélectionnée afin d’apporter une qualité constante. Mais parlons un peu plus de la célèbre sauce. Des chefs se sont pris au jeu afin d’en découvrir la recette et les ingrédients ont été révélés sans pour autant qu’elle ait été tout à fait égalée : beurre, thym frais, crème fleurette, foie de volaille, moutarde de Dijon, sel et poivre. Les frites font également partie de la légende. Les pommes de terre sont épluchées à la main, jamais trempées dans l’eau, blanchie dans une huile d’arachide à 160°c puis saisie à 180°c. Cette double cuisson apporte un doré, un croustillant parfait et un moelleux de la chair incomparable.

Je vous conseille de tenter la Cuvée de l’Entrecôte (14,90 euro), un vin issu des vignes de la famille Gineste de Saur,  frais et léger qui se marie avec bonheur au menu.



Profiteroles aux chocolat

La carte des desserts ne fait pas défaut. Elle propose une vingtaine de gourmandises fort savoureuses dont les plus réputées sont les profiteroles, la crème brûlée, le vacherin au chocolat, le gâteau du Relais (un fondant au chocolat divin).


Le Relais de l'Entrecôte - La file d'attente en plein été vers 20h30

Au final, comptez environ 40 euro par personne avec vin, dessert et café, ce qui pour le quartier est plutôt raisonnable. Une adresse alerte, bonne vivante, à l’ambiance conviviale qui pour beaucoup de parisiens rappelle des souvenirs de déjeuner en famille. A condition de réfléchir un peu à l’heure d’arrivée sur place, l’inconvénient de la file d’attente ne pose pas tant de souci que ça.

Le Relais de l’Entrecôte 
20bis, rue Saint Benoît – Paris 6 
Tél : 01 45 49 16 00
Horaires : du lundi au dimanche de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30


[Edit: Je vous prie de m'excuser pour la piètre qualité des photos prises à l'Iphone au débotté. Je ne suis pas toujours ultra équipée]

3 commentaires :

Iza a dit…

Miam...

DAMESKARLETTE a dit…

Ca a l'air super cet endroit que je ne connais pas je le tenterai un jour merci de ce bon plan. Bises

Fanny a dit…

miam miam j'adore cette adresse mais j'y vais assez peu souvent, par peur du monde. E l'addition est quand même élevée je trouve même si la qualité est bien là. Merci pour ces infos sur la sauce, je ne savais pas qu'il y avait du foie de volaille dedans...

Share this

Related Post