vendredi 4 novembre 2011

Mes Adresses : Performances Raclette du 14 au 18 novembre à la Cartonnerie - 12, rue Deguerry - Paris 11



Je voue une véritable passion au fromage. Le temps frisquet et la brume m’évoquent  tout de suite le retour des dîners raclette entre amis. Lorsque j’ai pris connaissance du projet mis en place par Casu (organisateurs d’événements décalés et conviviaux), c’est l’eau à la bouche que je me suis enquise des détails de ces « Performances Raclette ». Le concept original est de réunir pendant 5 soirées exceptionnelles (du 14 au 18 novembre)  chefs et DJ autour de ce thème savoyard. Une immersion dans un univers parallèle où se mêlent tradition et inattendu, dîner gourmands revisités et installation d’œuvres d’art. C’est à la Cartonnerie un ancien atelier de cartonnage réaménagé que vous pourrez expérimenter le vertige des cimes. Le lieu est superbe et très dépaysant. Murs patinés, antiques poutrelles, anciennes machines évoquent le souvenir des activités passées. Les tables seront dressées sous la grande verrière ciselée d’acier.


 

 Bertrand Grebaut

Au programme :

- le 14 novembre : le chef Bertrand Grebaut du Septime (80, rue de Charonne – Paris 11) revisite la raclette aux légumes de saison, fumage au foin dans un esprit campagnard et le duo Dirty Sound System (Clovis Goux et Guillaume Sorge) avec une sélection musicale heavy metal et prog rock.


 Andrea Petrini


- le 15 novembre : le critique culinaire Andrea Petrini bouscule les règles de la raclette et s’inspirant du sandwich de marshmallow grillés typique des feux de camps américains et crée une version salée à partir de galettes de pommes de terre et de fromages au lait cru fondus. Marc Dos Santos ancien DA du Paris Paris, actuellement membre actif du Social Club voit dans le thème une petite folie régressive et orgiaque. Il suggère en fond sonore des bandes originales de films érotiques très funk 70’s.

 Emmanuel Renaut


- le 16 novembre : Emmanuel Renaut, le grand patron des Flocons de Sel (1775, route du Leutaz -74120 Megève), joue les troublions des cimes en ajoutant à la recette classique des cubes de poissons alternés avec des carrés de Sérac ou de Vache qui rit et pickles des alpages récoltés cet été, une harmonie de textures et de saveurs peu ordinaires. Mama records (Hervé Siard et Leno Lovecraft) assureront la bande son en mixant hip hop, soul et house du label Hot comme la raclette.

 Giovanni Passerini


- le 17 novembre : Giovanni Passerini (Rino  46, rue Trousseau – Paris 11) joue sur les saveurs de bistrot romain actualisées et suggère un chaud froid, salade croquante jouant sur le sucré salé et les charcuteries traditionnelles. Alexis Le Tran, ancien journaliste chez Wad et Trax, aujourd’hui à la tête d’une agence de graphisme très pointue Monsieur l’Agent, transmettra aux platines sa vision d’une ambiance conviviale et de partage que lui inspirent les dîners raclette.

 Kaori Endo


- le 18 novembre : Kaori Endo, ancienne chef du Rose Bakery, instigatrice des Nanashi (31, rue de Paradis - Paris 10 et 57, rue Charlot – Paris 3) accordera  les opposés et déclinera la raclette façon nippone avec des algues noires en confetti, des fromages assez neutres, des graines parfumées, des légumes originaux. Joakim nous promet une playlist régressive et goulue voire spatiale.

Vous l’aurez compris, la raclette en verra de toutes les couleurs, de toutes les saveurs au gré des fantaisies des chefs. Les codes classiques bousculés donneront lieu à une cuisine contemporaine résolument gourmande sur des rythmiques soigneusement sélectionnées. 

Performances Raclette du 14 au 18 novembre à la Cartonnerie 12, rue Deguerry – Paris 11
Réservations indispensables sur ww.casu.fr – 40 euro vin compris

6 commentaires :

So from Paris a dit…

Comme toi je suis une folle de fromage, j'ai entendu parler de performance raclette et cela donne vraiment envie, miam:)

Deborah a dit…

Oh ça peut être fun ! Tu vas y aller ? Tu nous raconteras ?

Miss patchouli a dit…

Et que penses-tu de la cuisine japonaise? J'en ai fait ma spécialité: pâtes au thé vert, maki maison , cake à la poudre de thé matcha... Promis, un jour je t'inviterai à déguster toutes ces réjouissances à la maison.

Bisous.

Caroline a dit…

@ So from Paris: je trouve l'initiative hyper sympa et décalée, ça me tente beaucoup, il me reste à motiver mes amis

@ Deborah: j'ai bien envie, j'essaie d'embarquer mes amateurs de raclette

@ Miss Patchouli: Oh c'est vraiment adorable de ta part! j'adore la gastronomie japonaise, c'est tellement différent de la cuisine occidentale.

Bunny Kokeshi a dit…

Extra merci pour la découverte et bon week-end !

Glycine blanche a dit…

Cet air gastronomique Savoyard me met l'eau à la bouche ! Bises et bon WE.

Share this

Related Post