lundi 16 avril 2012

Lundi Librairie : Le Goût des Pépins de Pomme de Katharina Hagena



Les histoires de famille sont universelles, tel est l’enseignement du premier roman de Katharina Hagena, spécialiste de James Joyce, succès de l’été 2009. A Bootshaven, dans le nord de l’Allemagne, Iris la narratrice redécouvre l’histoire de sa grand-mère Bertha qui vient de décéder et de ses filles, en même temps qu’elle réapprivoise la maison de son enfance. Les souvenirs de trois générations des femmes de la famille affleurent au fil des pages, s’incarnent dans les odeurs de pommes et de poussière de la vieille demeure.

Chaque pièce évoque la mémoire des personnes qui l’ont traversé. L’histoire se construit en même temps que les lieux se dévoilent. La nostalgie vagabonde d’Iris emporte  le lecteur au gré de ce roman délicat, roman de la transmission. L’auteur porte un regard plein de tendresse sur ses personnages féminins en pleine introspection, chacune à un moment clé de leur existence, comme une parenthèse enchantée avant que ne bascule leur destin.

Il s’agit d’un aimable récit autour de la famille, du souvenir et de l’oubli. Katharina Hagena traite de sujets sérieux voire graves avec simplicité sans sombrer dans le mélo. L’écriture est fluide, les descriptions classiques de la nature et de l’architecture très agréables. Cette prose sans prétention maniée avec une grâce légère donne à l'ensemble une certaine qualité littéraire. Pas un grand roman mais c'est charmant et rafraîchissant.

Le Goût des pépins de pomme de Katharina Hagena – traduit de l’Allemand par Bernard Kreiss – Editions Anne Carrière (et Le Livre de Poche)

3 commentaires :

100%soie a dit…

ah super, bon article, ça me donne bien envie de m'y mettre !

http://100pour100soie.blogspot.com/

Caroline a dit…

Pas un grand roman très littéraire, mais agréable et frais. Plus épais dans son sens et dans la psychologie des personnages que ne le laisse présager le premier abord.

La Nantaise a dit…

J'aime beaucoup les histoires de familles, on m'avait ce roman comme un second "cercle des amateurs d'épluchures de pommes de terre" ...
Et bien j'ai eu beau essayé, je n'ai pas retrouvé sa magie et je ne suis pas parvenue à le terminer :(

Share this

Related Post